/sports/homepage

L’Impact joue avec le feu

Agence QMI

En s’inclinant au compte de 1 à 0 devant le Nashville SC, mardi au Red Bull Arena, l’Impact de Montréal s’est placé dans une situation délicate dans la course aux éliminatoires.

Alors que les deux clubs s’affrontaient pour une toute première fois dans la Major League Soccer (MLS), Randall Leal a marqué le seul but de la rencontre pour permettre au club d’expansion de grimper au septième rang dans l’Association de l’est en vertu d’une fiche de 7-6-7 bonne pour 28 points.

L’Impact demeure pour sa part au neuvième échelon dans l’Est avec un dossier de 7-12-2. L’Inter Miami CF et le Fire de Chicago tirent de l’arrière par deux points sur le onze montréalais et possèdent respectivement un et deux matchs en main. Les 10 premiers clubs accèdent aux éliminatoires.

Surpris 

Alex Muyl a été à l’origine du seul filet de la rencontre. Après avoir été la cible d’une faute, il a rapidement joué un coup franc, prenant par surprise la défensive des Montréalais. Leal a ainsi battu de vitesse les défenseurs Luis Banks et Jorge Corrales et a déjoué le gardien Clément Diop. Le tout est survenu à la 33e minute.

À la 64e minute, le défenseur Joel Waterman a empêché l’équipe d’expansion de doubler son avance en bloquant du pied sur la ligne des buts un lobe de la tête de Walker Zimmerman.

Romell Quioto croyait bien avoir égalisé à la 85e minute, mais les arbitres ont décrété qu’il était légèrement hors-jeu sur la séquence.

En bref 

Le défenseur Daniel Lovitz disputait un premier match contre le Bleu-Blanc-Noir depuis qu’il a été échangé en novembre dernier.

Orji Okwonkwo effectuait un retour avec l’Impact après avoir raté sept parties en raison d’une blessure à une cuisse. Il a fait son entrée dans le match à la deuxième demie.

L’Impact reprendra l’action dimanche en accueillant l’Orlando City SC au Red Bull Arena. Il se rendra ensuite à Washington pour affronter le DC United le 8 novembre, lors de son dernier match de la saison régulière.