/news/law

Un ex-psychologue subira son procès pour de nombreuses accusations à caractère sexuel

Agence QMI

Un ex-psychologue de Sherbrooke est cité à procès pour des accusations de proxénétisme, d’agression sexuelle, de trafic de stupéfiants et d’avoir reçu des biens en échange de relations sexuelles.

• À lire aussi: De nouvelles accusations contre le psy soupçonné de proxénétisme

• À lire aussi: Sherbrooke: le procès d’Étienne Lavoie suscite de l’inquiétude

Étienne Lavoie fait face à 14 chefs d’accusation. Il aurait entre autres rendu trois clientes dépendantes à la drogue pour ensuite les forcer à se prostituer.

Il est également accusé de menaces de mort, de voie de fait, d’avoir distribué des images intimes sans consentement et d’avoir fait de la publicité de services sexuels.

Au total, six femmes ont déposé des plaintes contre l’homme de 48 ans. L’enquête préliminaire aura duré 14 mois en raison des nombreuses remises. Une ordonnance de non-publication a été émise au début des procédures pour ne pas que les informations soient publiques avant la tenue du procès étant donné que Lavoie a choisi d’être jugé devant un jury.

Étienne Lavoie, qui est détenu depuis février 2019, veut être remis en liberté en attendant son procès et doit revenir devant le tribunal vendredi pour faire valoir ses arguments.

Dans la même catégorie