/news/coronavirus

Un robot pour dépister le virus dans les égouts

TVA Nouvelles

L’entreprise Environex affirme être capable de cerner les quartiers d'une ville qui sont les plus contaminés en recueillant des échantillons directement dans les égouts municipaux. 

Pour cartographier les secteurs les plus touchés par la COVID-19, on utilise un robot qui analyse les eaux usées dans les égouts et cherche des traces de coronavirus. Cette technologie intéresse déjà des villes, des campus universitaires et des CHSLD.

«Ça nous permet de voir, et de un, est-ce que la COVID est présente? Et on peut donner d'une manière quantitative et à quel niveau. Est-ce que c'est une infection qui est en croissance? Est-ce que c'est une infection qui est en décroissance?» affirme Marc Hamilton, le fondateur d’Environex.

«On pourrait voir ou, dans une ville de plus de 100,000 habitants, le virus sévit le plus. L'avantage aussi, c'est qu'avec cette méthode-là, on est en mesure de dépister aussi les asymptomatiques parce qu'on est capable de détecter une personne positive sur 1000.»

Cet outil supplémentaire pourrait permettre à la Santé publique de faire des interventions plus ciblées pour enrayer la propagation du virus.