/finance/homepage

Avis Budget Group élimine 198 postes

Jean-Michel Genois Gagnon | Journal de Montréal

Frappée par la pandémie, l’entreprise américaine Avis Budget Group, qui se spécialise dans la location de véhicules, a coupé environ 200 postes dans ses installations au Québec.

La société cotée à New York a transmis, au cours des dernières semaines, différents avis de licenciement collectif au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. 

Avis Budget Group (Aviscar inc.) a réduit son nombre de salariés dans huit de ses points de services corporatifs à travers la province pour « force majeure », notamment à l’aéroport international Jean-Lesage de Québec et à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal.

Revenus qui dégringolent 

Selon nos informations, la grande majorité des salariés touchés étaient déjà en arrêt de travail depuis le printemps dernier. La société a toutefois choisi de mettre un terme à leur lien d’emploi.

Jointe par Le Journal au cours des derniers jours, la direction de la compagnie américaine, qui a vu l’ensemble de ses revenus plonger de 67 % à son deuxième trimestre financier par rapport à l’an dernier en raison des impacts de la COVID-19, a confirmé avoir remercié plusieurs travailleurs. 

« Nous confirmons que malheureusement, comme les voyages n’ont pas repris à pleine capacité en raison de la pandémie, nous avons été contraints de prendre des décisions difficiles et de réduire notre personnel en fonction de la demande », a indiqué dans un courriel la porte-parole, Abby Campbell.

À travers le monde, à son deuxième trimestre financier, Avis Budget Group dit avoir comprimé les dépenses pour environ 1 milliard de dollars. 

La fin d’emploi pour les 198 salariés remerciés au Québec a été en vigueur vers le 20 septembre, comme les avis de licenciement collectif l’indiquent.