/news/coronavirus

Des paramédics envoyés en renfort à l'hôpital de Saint-Jean-sur-Richelieu

TVA Nouvelles

Des paramédics sont envoyés en renfort aux urgences de l'Hôpital du Haut-Richelieu, à Saint-Jean-sur-Richelieu, pour aider le personnel au bout du rouleau.

• À lire aussi: Des paramédics en renfort dans un CHSLD contaminé

• À lire aussi: Le quotidien des ambulanciers en temps de crise

Ce sont déjà six paramédics du groupe Ambulances Demers qui ont commencé à être déployés depuis lundi. Éventuellement, le contingent sera augmenté à neuf.

«Il est possible qu’on en déploie plus en fonction de la main-d’œuvre disponible. Ces neuf paramédics c’est en surplus des six qu’on a déjà déployés pour le dépistage», explique Sylvain Bernier porte-parole d’Ambulances Demers.

Le travail des employés d’Ambulances Demers avait été réquisitionné lors de la première vague. 

Lors de la première vague de COVID-19 le printemps dernier, 23 employés sont venus assister les équipes médicales pendant deux mois au CHSLD Henriette-Céré dans l'arrondissement Saint-Hubert à Longueuil.

Depuis, l’entreprise était restée en contact avec le CISSS de la Montérégie-Centre.

«On a dit qu’on était prêt à envoyer nos paramédics où le besoin se ferait sentir et c’est avec vraiment un grand enthousiasme que nos paramédics se sont portés volontaires», ajoute M. Bernier.

Ces employés sont déployés en surplus des paramédics qui sont sur la route. Ambulances Demers assure qu’il n’y a pas de réduction de services.

Un paramédic assure qu’il faut faire preuve de polyvalence. «C’est en soutien aux équipes déjà en place. Soutenir les préposés aux bénéficiaires avec les plateaux de service ou la prise de signes vitaux avec les infirmières», de dire Stéphane Bergevin.

Uniquement à Saint-Jean-sur-Richelieu, Ambulance Demers compte 100 paramédics. Si la demande est grande, il se pourrait fort bien que d'autres ambulanciers soient déployés aux urgences de l'Hôpital du Haut-Richelieu. 

Au CISSS de la Montérégie-Centre, qui a conclu une entente avec Ambulances Demers, personne n'était disponible pour nous accorder une entrevue.