/news/coronavirus

COVID-19: record de contaminations en Suède

AFP

Les autorités sanitaires suédoises recommandent désormais aux habitants de Stockholm, ainsi que deux régions du sud du pays, de limiter les contacts et éviter les lieux clos, alors que le royaume a enregistré jeudi un record officiel de 3 254 nouveaux cas quotidiens de COVID-19.

• À lire aussi: [EN DIRECT] Les derniers développements sur la COVID-19

• À lire aussi: Les pandémies vont se multiplier et faire plus de morts

• À lire aussi: La France se reconfine à partir de vendredi

Il s'agit du deuxième record quotidien consécutif pour ce pays de 10,3 millions de personnes, qui a enregistré au total 121 167 contaminations et 5 934 morts.

Si l'épidémiologiste Anders Tegnell explique à l'AFP qu'au printemps la propagation était «probablement 10 à 15 fois plus importante» qu'aujourd'hui - mais les tests bien moins répandus - «au cours des deux ou trois dernières semaines, la propagation s'est envolée», après une accalmie estivale.

À l'heure où une grande partie de l'Europe durcit ses mesures pour contenir la pandémie de COVID-19 face à l'envolée du nombre de cas, la Suède tente, elle, d'ajuster les siennes, mais garde globalement le cap de sa stratégie sans confinement ni mesures coercitives.

Les habitants de la capitale suédois, au même titre que ceux du comté de Västra Götaland (sud-ouest) et de la province d'Östergötland (sud-est) sont invités depuis jeudi à éviter les environnements clos comme les bibliothèques, magasins et autres centres commerciaux, limiter les interactions sociales et les événements publics.

Ces territoires emboîtent le pas à la Scanie, région la plus méridionale de Suède, et à la ville d'Uppsala, à 70 km de Stockholm, où il est conseillé depuis plusieurs jours d'éviter les transports publics et les contacts physiques avec des personnes extérieures au foyer. En Scanie, les lieux clos sont également à éviter.

Si, selon Anders Tegnell, les pays nordiques s'en sortent «un peu mieux» que dans d'autres régions d'Europe, la progression est rapide en Suède et «commence à s'approcher de la limite de ce que nos soins de santé, ce que la société peuvent supporter», a-t-il poursuivi.

La semaine dernière, le nombre de nouveaux cas a augmenté de 70% par rapport à la semaine précédente, «l'une des plus fortes hausses que nous ayons constatées», avait-il d'ailleurs expliqué mardi à la presse.

Le Danemark voisin a lui aussi serré la vis avec l'entrée en vigueur jeudi de l'obligation du port du masque dans les espaces publics, en intérieur, comme les centres commerciaux, les bibliothèques et les théâtres.

Le pays déconseille aussi les voyages dans tous les pays du monde, à l(exception de deux régions du nord de la Suède.