/news/society

Montréal-Nord: un prof suspendu pour des propos controversés

TVA Nouvelles

Salut nazi en classe, utilisation du mot nè***, intimidation, manque de respect envers les élèves : un professeur d’histoire de l’école secondaire Henri-Bourassa dans Montréal-Nord a été suspendu à la suite d’allégations choquantes d’élèves qui ont décidé de s'unir pour le dénoncer. 

Regroupés virtuellement sous la page Facebook Béliers solidaires, les jeunes ont produit une vidéo d’une dizaine de minutes dans laquelle ils rapportent les comportements controversés qu’aurait eus l’enseignant. Des élèves actuels, mais également, d’anciens élèves apparaissent pour certains à visage découvert et témoignent de leurs années d’enfer avec cet enseignant. 

Propos racistes, xénophobes, haineux à répétition, dénigrement des élèves issus de différentes communautés culturelles, les gestes qu’on lui reproche sont accablants. Pis encore, le professeur oeuvre dans un quartier défavorisé de Montréal, où cohabitent des gens issus de plusieurs communautés culturelles. 

En raison des cours données à distance, l’enseignant aurait été récemment filmé lors d’un cours virtuel en tenant des propos controversés. Ce professeur s'en serait pris également à certaines religions, en ciblant particulièrement l’islam. 

«Il fallait qu’on s’excuse pour ces événements-là, de terrorisme. Il nous a traités de terroristes, ils nous a dit que c’était de notre faute. [...] Il a dit le ''n-word'' en classe. Le ''n-word'' blancs d’Amérique. Il a dit ça à plusieurs reprises dans plusieurs classes. Dans un de ses cours, il l’a au moins dit 10 fois», racontent des jeunes dans leur vidéo. Certains élèves indiquent l'avoir dénoncé auparavant, mais sans jamais avoir été pris au sérieux, selon leurs dires. 

L'enseignant visé par les allégations a été suspendu, a indiqué le Centre de services de la Pointe-de-l'Île (CSSPI).

«Le CSSPI a été informé la semaine dernière de différentes allégations de propos et comportements inappropriés de la part d'un enseignant de l'école Henri-Bourassa. Le CSSPI et la direction de l'école prennent la situation très au sérieux et des actions ont été entreprises immédiatement afin de faire la lumière sur ces allégations. L'inclusion, l'équité et la bienveillance sont au cœur de notre mission éducative et aucune forme de discrimination ne saurait être tolérée dans nos établissements. Je tiens à assurer les élèves, actuels et diplômés, ainsi que les membres de la communauté de Montréal-Nord que nous prenons ce dossier en charge et que les mesures appropriées seront prises à la suite de l'enquête administrative en cours », a indiqué M. Antoine El-Khoury, directeur général. 

Les témoignages des élèves sont analysés et l’enseignant est suspendu «pour fins d’enquête». 

Le syndicat a indiqué qu’il prenait acte de l’enquête et de la suspension et qu’il allait assurer son rôle de représentation auprès de l’individu visé. 

Dans la même catégorie