/regional/montreal/montreal

«Avec moi, les gens savent à quoi s’attendre»

TVA Nouvelles

Dans un peu plus d’un an, les Montréalais seront conviés aux urnes pour choisir leur prochain maire.

La seule chose qui est sûre actuellement : c’est que Valérie Plante sera de la course. D’autres noms, comme ceux de Guillaume Lavoie et de Denis Coderre, circulent également. La mairesse est toutefois confiante de conserver l’appui de la population. 

«J’ai une vision très claire. Il n’y a pas des idées qui sortent de mon chapeau au fur et à mesure de mon mandat. C’est clair, je veux travailler sur le transport, l’habitation, l’environnement, le développement économique. Je n’ai jamais dérogé de mon plan. Avec moi, les gens savent à quoi s’attendre», a-t-elle mentionné en entrevue avec Paul Larocque.

Contrairement à l’ex-maire qui pratique la boxe, Valérie Plante dit préférer la natation. Cela ne l’a toutefois pas empêché de décocher un jab à son ancien adversaire.

«Moi, c’est à propos de faire la bonne chose pour Montréal. Ce n’est pas à propos de nourrir ma propre image», a-t-elle ajouté.

Un mandat unique  

Beaucoup de choses ont changé depuis que Valérie Plante a accédé à la mairie il y a trois ans. Les premières années lui ont permis de concrétiser plusieurs éléments de sa plateforme, mais elle doit maintenant gérer une pandémie. 

«C’est comme si j’avais eu deux mandats en un. Ce qui se passe actuellement nous amène à toujours devoir nous réajuster, nous adapter et trouver des solutions. Personne n’aurait pu imaginer une situation comme cette pandémie.»

Les derniers mois lui ont permis de se prouver encore plus, et elle souhaite que les Montréalais lui accordent leur confiance pour un deuxième mandat.

«Je sais ce que j’ai à proposer. Je pense que les Montréalais ont vu quel genre de femme je suis, quel genre de leader je suis pendant la crise. Je suis cette leader qui va au front quand c’est nécessaire, qui va aussi chercher les sommes d’argent dont Montréal a besoin», conclut-elle. 

Dans la même catégorie