/finance/homepage

Gérer les files d’attente à l’aube de l’hiver, un défi pour les commerçants

TVA Nouvelles

Le temps froid commence à se faire ressentir sur l’ensemble du Québec et le temps presse pour les commerçants qui sont en quête de solution pour protéger leur client du froid pendant qu’ils font la file à l’extérieur.

Même si bon nombre des consommateurs rencontrés vendredi par TVA Nouvelles se sont dit à faire face au vent et à la neige, un sondage commandé par le Conseil québécois du commerce de détail, indique que 40% des Québécois en ont déjà assez des files d'attente, et il ne fait même pas moins-30 degrés Celsius.

«Les détaillants, ce qu'ils regardent, ce sont trois choses. Premièrement, comment ils aménagent l'espace extérieur, ça veut dire être capable d'avoir un espace qui est abrité. Et ce que les détaillants regardent aussi, c'est comment ils peuvent réaménager leur espace de magasin pour accueillir plus de clients», note Stéphane Drouin, directeur général du Conseil québécois du commerce de détail.

Mais même si ça paraît simple, ce ne sont pas toutes les municipalités qui permettent l’aménagement d’installation temporaire pour abriter les clients.

«Protéger nos clients, on ne peut pas, dans certaines villes ou dans certaines municipalités. Alors, on aimerait beaucoup avoir l'aide du gouvernement, puis on est en discussion avec lui pour essayer d'avoir une certaine approche homogène», lance Marc Fortin du Conseil canadien du commerce de détail.

À la SAQ, on invite désormais les consommateurs à faire des achats plus importants pour éviter d’avoir à retourner trop souvent en succursale.

«Plusieurs succursales ont commencé à faire des files d'attente intérieures, en maintenant toujours la distanciation. L'autre élément qu'on va faire, à l'intérieur de nos succursales, c'est vraiment d'ouvrir le maximum de caisses possible», explique Isabelle Dufour, directrice des opérations et performance de la SAQ.

Autre outil intéressant : des applications qui permettent de gérer les files d'attente. Best Buy a d’ailleurs développé la sienne, qu'elle offrira à ses clients dans quelques jours.

«Vous allez avoir la possibilité de vous enregistrer sur une application, qui va vous dire à quel moment venir dans le magasin», précise Thierry Lopez, directeur marketing et affaires corporatives au Québec pour Best Buy Canada.