/regional/montreal/montreal

Une autre école de Montréal ferme ses portes

Béatrice Roy-Brunet

GEN-ECOLE

Joël Lemay / Agence QMI

Une école privée de Montréal a fermé temporairement ses portes jeudi afin de limiter la propagation de la COVID-19 alors qu’une hausse des cas et des éclosions est particulièrement observée dans les milieux scolaires.

L'école Ali Ibn Abi Talib, dans l’arrondissement de Saint-Laurent, avait des cas dans plusieurs classes, forçant une fermeture temporaire des lieux.

«On a eu [jeudi] à fermer une école puisque les cas étaient dispersés dans la presque quasi-totalité des classes», a indiqué vendredi la directrice régionale de santé publique de la métropole, la Dre Mylène Drouin, en point de presse.

Présentement, 93 éclosions actives sont surveillées dans les milieux scolaires de la métropole par la santé publique de Montréal.

«C’est vraiment dans le milieu scolaire qu’on a les plus fortes hausses en termes de nombre de cas et du nombre d’éclosions», a noté la Dre Drouin.

La transmission communautaire continue également de progresser alors qu’une totalité de 236 éclosions actives sont présentement recensées sur le territoire montréalais. Les éclosions dans les milieux de travail sont de leur côté en baisse significative avec 62 éclosions.

Plateau «inconfortable»

Moyenne de 240 à 250 cas par jour

Bien que la progression des cas de COVID-19 reste stable depuis trois semaines à Montréal, la Dre Drouin juge que ce plateau demeure inconfortable. En moyenne, environ 240 à 250 cas par jour sont enregistrés dans la métropole.

La Dre Drouin a invité les Montréalais à demeurer vigilants au cours des prochaines semaines, qui détermineront si les cas augmenteront ou non.

«Clairement, le virus circule encore. Quand on a 250 cas quotidiennement et des quartiers très chauds, on ne peut pas penser qu’on a complètement le contrôle de la situation», a-t-elle expliqué.

Cette dernière a d'ailleurs précisé qu'un assouplissement de certaines restrictions pourrait être envisagé à Montréal si la zone rouge se prolonge pour un moment.

La situation du côté des hospitalisations semble également se stabiliser alors que 156 personnes sont présentement hospitalisées, dont 26 aux soins intensifs.

Une tendance à la hausse du nombre de cas dans les CHSLD est toutefois observée, a indiqué Sonia Bélanger, présidente-directrice générale du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal. Le nombre de cas a grimpé jusqu’à 88 cette semaine alors qu’il se chiffrait à 41 la semaine dernière.

Vaccin pour la grippe

Devant le fort engouement pour le vaccin pour la grippe, plus de 50 000 plages horaires seront offertes dans les différentes cliniques des CIUSSS et des hôpitaux dès le 1er novembre.

Cette campagne de vaccination vise principalement les personnes âgées de 75 ans et plus, les gens atteints d’une maladie chronique ou les femmes enceintes qui en sont à leur deuxième trimestre de grossesse.

«Ça s’adresse d’abord aux clientèles prioritaires. On vise un objectif de 80 % des clientèles prioritaires», a précisé Mme Bélanger.

Dans la même catégorie