/news/coronavirus

Milieu de travail: Québec permettra l’utilisation de masques non médicaux certifiés

Geneviève Lajoie | Le Journal de Montréal

Québec permettra l’utilisation de masques non médicaux sur les lieux de travail. Mais attention, les couvre-visages devront obtenir une attestation de qualité. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Le fameux masque de procédure bleu à usage unique est obligatoire dans bon nombre de milieux de travail où la distanciation physique ne peut être respectée.  

Le gouvernement Legault compte offrir davantage de possibilités aux travailleurs et aux employeurs, a appris Le Journal.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a fait appel à l’expertise de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail pour identifier les matériaux les plus efficaces pour confectionner des masques performants. 

Un programme de certification encadrant la production des masques non médicaux sera développé d’ici la fin décembre. 

Pour pouvoir le porter sur un lieu de travail, un couvre-visage devra toutefois être dûment marqué d’une marque d’attestation distinctive. 

«Notre volonté avec ce programme d’attestation est de réduire l’impact écologique de l’utilisation des masques, tout en préservant la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses du Québec. Il n’est pas question ici de faire des compromis, mais simplement d’offrir une alternative à ceux et celles qui préfèrent porter des masques non médicaux sur leurs lieux de travail tout en respectant les normes sanitaires», a fait savoir le ministre Jean Boulet dans une déclaration par courriel envoyée à notre Bureau parlementaire.