/regional/quebec/quebec

Une centaine de cas de COVID-19 à l’Université Laval depuis le début de la session

Daphnée Dion-Viens - Journal de Québec

Photo d'archives

Sur le campus de l’Université Laval, une centaine de cas de COVID-19 ont été déclarés depuis le début de la session. Aucune éclosion n’a toutefois été recensée. 

Une vingtaine d’employés et 86 étudiants ont été déclarés positifs, mais la plupart étaient en télétravail ou en enseignement à distance, a indiqué le vice-recteur René Lacroix, lors d’une séance du conseil universitaire mardi. Seuls quelques étudiants infectés s’étaient rendus sur le campus, ce qui a entraîné l’isolement des personnes qu’ils avaient côtoyées. 

Quelques cas ont aussi été recensés dans les résidences, mais les personnes ont rapidement été placées en isolement, a précisé M. Lacroix. 

Deux mètres entre les étudiants 

Par mesure préventive, les 234 salles de classe sur le campus ont par ailleurs été réaménagées récemment pour s’assurer que la distance entre les étudiants est désormais de 2 m, et non plus de 1,5 m comme l’avait autorisé Québec dans les salles de classe des cégeps et des universités. 

«On l’a fait pour diminuer le risque. De cette façon, on évite aussi de placer toutes les personnes d’une classe en isolement lorsqu’on a un cas positif si on n’est pas capable d’identifier qui a été à moins de deux mètres de la personne», a expliqué M. Lacroix. 

L’Université Laval a par ailleurs reçu récemment l’autorisation d’accueillir à nouveau des étudiants étrangers, à condition que ceux-ci fournissent un plan de quarantaine détaillé qu’ils doivent respecter à leur arrivée à Québec. 

Dans la même catégorie