/news/usaelection2020

Trump multiplie les recours en justice dans les Etats-clés

Donald Trump a demandé mercredi de suspendre le dépouillement ou de recompter les bulletins dans trois États-clés où les résultats s'annoncent serrés, Pennsylvanie, Michigan et Wisconsin. 

• À lire aussi: DIRECT | Présidentielle 2020 de minute en minute

• À lire aussi: VIDÉO | Bernie Sanders avait prédit parfaitement la situation actuelle

• À lire aussi: CARTE INTERACTIVE | Les résultats de l’élection américaine en direct

Son équipe a aussi annoncé un recours en justice dans l’État de la Géorgie en début de soirée.

Son directeur de campagne, Bill Stepien, a d'abord annoncé vouloir un recomptage des suffrages dans le Wisconsin, au motif que des «irrégularités ont été rapportées dans plusieurs de ses comtés».

«Le président est dans la marge qui permet de demander un recomptage et nous allons le faire immédiatement», a-t-il écrit.

Écoutez La rencontre Dutrizac-Dumont sur QUB radio: 

Dans le Wisconsin, les règles électorales permettent à un candidat distancé par moins de 1% des votes de demander un recompte. L'État prend en charge les frais si l'écart est inférieur à 0,25%.

Joe Biden a remporté 20 000 voix de plus que le président républicain dans cet Etat, ce qui lui permet de gagner 10 grands électeurs sur les 270 nécessaires pour remporter l'élection.

Par ailleurs, la campagne Trump a saisi la justice dans l'État voisin du Michigan pour suspendre le dépouillement et obtenir un «réexamen» des bulletins déjà recensés. 

Bill Stepien a assuré que ses équipes n'avaient «pas eu accès à plusieurs sites pour observer le dépouillement et le comptage des bulletins de vote» contrairement à ce que prévoient les lois locales. 

Dans cet État, le candidat démocrate dispose d'une avance d'environ 50 000 voix sur Donald Trump, selon des résultats partiels qui portent sur 94% des suffrages.

Enfin, la campagne Trump, arguant là encore d'un manque de transparence, souhaite interrompre le dépouillement en Pennsylvanie. 

«Les yeux du pays sont braqués sur la Pennsylvanie, mais la Pennsylvanie compte les suffrages exprimés par courrier à l'abri des regards et cela doit cesser», a estimé Bill Stepien.

Le président républicain a environ 350 000 voix d'avance sur 84% des suffrages déposés dans cet État. Mais les derniers bulletins sont arrivés par courrier, une procédure plébiscitée par les électeurs démocrates, ce qui pourrait donc inverser le résultat définitif.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.