/news/homepage

Des profits de plus de 465 millions $ US par jour

La pandémie n’a pas ralenti la croissance de la richesse des multinationales américaines d’internet

La pandémie n’aura pas ralenti la vigueur des géants du numérique baptisés sous l’acronyme GAFAM, ils ont continué de faire des affaires d’or.

Google (Alphabet), Apple, Facebook, Amazon et Microsoft, ces cinq joueurs américains, ont réalisé des profits regroupés de 128 milliards $ US depuis le début de l’année. Il s’agit d’un bond de 15,3 % par rapport à 2019. 

Cela signifie qu’ensemble, ces entreprises ont empoché plus de 465 M$ US par jour, malgré la pandémie. À titre de comparaison, pour les amateurs de chiffres, au 31 mars 2020, la dette brute du Québec se chiffrait à 197,7 G$. 

En raison notamment du confinement dans plusieurs pays, les derniers mois ont été payants pour Facebook, qui vient de connaître un trimestre record, malgré le mouvement de boycottage publicitaire. 

Au Québec, le Mouvement Desjardins, la Banque Nationale et la Banque Laurentienne avaient, entre autres, choisi de mettre sur pause leurs placements en publicité durant une partie de l’été. Ce mouvement visait à ce que la plateforme encadre mieux les contenus racistes et haineux. 

Entre juillet et septembre, les revenus en publicité de Facebook ont tout de même grimpé de 22 %. Depuis janvier, en raison de la hausse du commerce en ligne, les recettes publicitaires ont été de près de 57 G$ US (+16,5 %).

Boom des achats sur le web

Par ailleurs, le géant Amazon a également profité de l’engouement des consommateurs pour les achats sur le web. L’entreprise de commerce électronique a vu ses profits grimper de 5,79 G$ US depuis janvier, par rapport à 2019. En l’espace de neuf mois, la société a raflé 14,11 G$ US.

Du côté d’Apple, les profits pour les neuf derniers mois sont demeurés relativement stables (35 G$ US). La hausse du télétravail a toutefois dopé les ventes d’ordinateurs et de services, alors que l’achat d’iPhone a reculé. 

Récemment, la multinationale a révélé avoir enregistré des ventes records de 9 G$ US à son quatrième trimestre financier pour ses ordinateurs.

Quant à Microsoft, le géant de l’informatique a réalisé des profits de 35,85 G$ US depuis le début de l’année. Ce montant inclut une partie des résultats de son dernier rapport annuel. À son premier trimestre 2020-2021, la société a vu la demande pour son offre de service « cloud », soit pour le stockage de données, exploser et rapporter environ 15,2 G$ US en revenus (+ 31 %). 

Pour Google, les profits du groupe ont grimpé de 1,37 G$ US depuis janvier pour atteindre 25,04 G$ US. Comme pour Facebook, entre juillet et septembre, les revenus publicitaires du géant ont grimpé en flèche de 10 % par rapport à 2019. Ils avaient chuté le trimestre précédent. 

Un butin de 197,8 M$ pour la TVQ  

Depuis 2019, Revenu Québec a récolté un butin d’environ 197,8 millions $ en taxe de vente du Québec (TVQ) auprès de géants du Web comme Facebook, Apple Canada, Google, Amazon, Airbnb et Netflix.

Hier, la liste disponible sur le site du fisc québécois des entreprises internationales et canadiennes hors Québec inscrites au ficher de la TVQ comptait 711 noms. En février 2020, 499 fournisseurs étaient inscrits.

Lors de la mise sur pied de cette mesure visant à forcer les compagnies à percevoir la TVQ sur les services numériques et les biens incorporels vendus en ligne, le ministère des Finances estimait dans une analyse pouvoir récupérer 155 millions $ sur une période de cinq ans, soit d’ici 2023.

Notamment en raison de la confidentialité de chaque dossier, Revenu Québec n’est pas en mesure de dévoiler combien chaque géant du Web a versé à l’État, au cours des derniers mois.

Quant à la perception de la TVQ sur les achats de biens physiques en ligne, Revenu Québec est toujours à la recherche d’une solution.

Des géants du web extrêmement riches 

Les entreprises représentant le GAFAM auront été payantes pour les investisseurs depuis le début de l’année.

APPLE 

Profits 35,17 milliards $ US 

Revenus 182,7 G$ US 

Action 110,44 $ US (+ 47 %) 

Fortune du PDG, Tim Cook: plus de 1 G$ US  

GOOGLE (Alphabet) 

Profits 25,04 milliards $ US 

Revenus 125,63 G$ US 

Action 1645,66 $ US (+ 20 %) 

Fortune du PDG, Sundar Pichai : inconnue  

FACEBOOK 

Profits 17,93 milliards $ US 

Revenus 57,89 G$ US 

Action 265,30 $ US (+ 26,5 %) 

Fortune du PDG, Mark Zuckerberg : 98,2 G$ US  

MICROSOFT 

Profits 35,85 milliards $ US 

Revenus 110,21 G$ US 

Action 206,43 $ US (+ 28,5 %) 

Valeur du PDG, Satya Nadella: inconnue  

AMAZON 

Profits 14,11 milliards $ US 

Revenus 260,5 G$ US 

Action 3048,41 $ US (+60,6 %) 

Valeur du PDG, Jeff Bezos: 180,4 G$ US  


Notes : Les profits et les revenus sont pour la période entre janvier et septembre 2020. L’augmentation de l’action en pourcentage est entre le 2 janvier et le 3 novembre. 

Sources : Forbes, rapports financiers des compagnies, Bloomberg

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.