/regional/sherbrooke/estrie

La police met fin à un rassemblement illégal de 200 personnes dans un bar

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) a dû intervenir pour interrompre un rassemblement nocturne au bar La Microdistillerie, au centre-ville, dans la nuit de samedi à dimanche.

À l’arrivée des policiers vers 23 h 15, la musique a été subitement arrêtée, les lumières éteintes et un responsable qui criait au micro: «police, police».

Environ 200 personnes se trouvaient à l’intérieur de l’établissement, alors que la «capacité-COVID» est de 130 personnes.

«Aucune distanciation entre les clients, la plupart ne portent pas de masque, des tables avec 10 ou 15 personnes», a indiqué la police de Sherbrooke dans un communiqué, lundi.

En revanche, plusieurs ont pris la fuite par les portes de service, a-t-on ajouté.

«En vertu des décrets de la santé publique, un rapport d’infraction général sera rédigé et une dénonciation officielle à la santé publique sera faite», a précisé le SPS.

Des vidéos de la soirée ont circulé sur les médias sociaux.

Autre intervention      

Une autre intervention policière dans une résidence privée sur la rue Belvédère Sud durant la même nuit a permis d’établir 13 constats d’infraction et un constat pour entrave au règlement municipal.

Sur les 25 personnes qui ont pris part au party, 16 ont été identifiées, tandis que les autres ont pris la fuite, avant l’arrivée des policiers.