/news/coronavirus

Biden avertit du risque accru de morts si Trump refuse toute coordination

Agence France-Presse

Le président élu américain Joe Biden a mis en garde lundi contre un risque de morts supplémentaires de la COVID-19 si Donald Trump et son gouvernement refusent de se coordonner avec l'équipe démocrate appelée à assurer la transition à la Maison-Blanche.

• À lire aussi: Biden veut créer 3 millions d'emplois «bien payés»

• À lire aussi: États-Unis: 1 million de nouveaux cas de Covid en une semaine

• À lire aussi: Retour des restrictions face à la flambée de cas aux États-Unis

Sans concertation entre les deux équipes se succédant à l'exécutif américain, »il se peut que davantage de personnes meurent», a averti M. Biden, en citant notamment l'urgence de préparer la distribution des vaccins dès qu'ils seront disponibles.

«S'il nous faut attendre jusqu'au 20 janvier (jour de l'investiture du prochain président, NDLR) pour commencer à planifier, cela nous fait prendre un retard d'un mois, un mois et demi», a assuré M. Biden, qui s'exprimait depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware.

«Et il est tellement crucial que cette coordination commence maintenant... Maintenant ou aussi vite que possible», a-t-il insisté.

En refusant de reconnaître sa défaite électorale et en affirmant au contraire être celui qui présidera les États-Unis ces prochaines années, Donald Trump suscite des inquiétudes et rompt avec la tradition selon laquelle le président élu est amené à être inclus, au moins en tant qu'observateur, dans les grandes décisions de la période de transition à la Maison-Blanche.