/regional/quebec/quebec

De grandes cérémonies pour honorer Max Gros-Louis

Photo d'archives

La population pourra se recueillir et honorer la mémoire de l’ex grand-chef huron-wendat Max Gros-Louis lors de funérailles traditionnelles qui se tiendront durant trois jours à compter de demain matin au Complexe sportif de Wendake.

• À lire aussi: Max Gros-Louis n'est plus

Celui qui a été grand-chef durant 33 ans est décédé samedi matin à l’âge de 89 ans à l’Hôtel-Dieu de Québec.

La dépouille de ce grand personnage de la nation huronne-wendate sera exposée sans interruption de demain matin, 9h, à jeudi 13h. Une veille se tiendra en permanence.

Toute la population est invitée à venir lui rendre un dernier hommage de jour comme de nuit.

Déroulement 

Tous les membres des premières nations ont droit aux funérailles traditionnelles, mais des cérémonies particulières sont réservées aux grands chefs. 

Les funérailles débuteront demain à 9h par la cérémonie de la grande entrée avec des drapeaux.

Des rites traditionnels sont prévus lors des trois jours, dont celui des femmes au tambour mardi et mercredi à minuit.

Le tout se terminera par la cérémonie de fermeture jeudi à 13h.

Des dignitaires ont été invités aux cérémonies d’ouvertures et de fermetures, plusieurs ont confirmé leur présence pour cette dernière.

Un service religieux suivra à l’église Notre-Dame de Lorette à 14h, mais seule la famille y sera convié.

Nombreux honneurs 

Magella (Max Oné Onti) Gros-Louis est né en 1931 à Wendake. Il a été Grand Chef de la Nation durant 33 ans sur trois périodes de temps, soit de 1964 à 1984, de 1987 à 1996 et entre 2004 et 2008.

Selon les notes biographiques du Conseil de la Nation huronne-wendate, reconnu pour privilégier l’échange et la diplomatie, M. Gros-Louis a été un des fondateurs de la Fraternité des Indiens du Canada, qui a été suivie par l’Assemblée des Premières Nations.

Parmi ses nombreuses distinctions, il a été reçu chevalier de l’Ordre national du Mérite de France en 2008, décoré de l’Ordre national du Québec en 2011 et de l’Ordre du Canada en 2015.

Dans la même catégorie