/news/coronavirus

Les résultats du vaccin Moderna «incroyablement impressionnants», dit le Dr Fauci

Agence France-Presse

L'immunologue Anthony Fauci, figure très respectée aux États-Unis, a salué lundi l'annonce par la société américaine Moderna d'un vaccin efficace à près de 95% contre la COVID-19.

• À lire aussi: Le vaccin de Moderna efficace à 94,5%

• À lire aussi: Moderna a déjà un avantage sur Pfizer

• À lire aussi: Les États-Unis espèrent vacciner 20 millions de personnes d'ici la fin de l'année

«L'idée d'avoir un vaccin efficace à 94,5% est incroyablement impressionnante», a-t-il déclaré à l'AFP. «C'est un résultat vraiment saisissant, je pense que personne ne s'attendait à ce qu'il soit si bon».

Le Dr Fauci est le directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses, qui a commencé à co-développer le vaccin dès janvier, après que les autorités chinoises ont communiqué la séquence génétique du nouveau coronavirus.

Le vaccin s'appuie sur une nouvelle technologie consistant à insérer des instructions génétiques dans l'organisme pour déclencher la production d'une protéine identique à celle du coronavirus (sa pointe si reconnaissable), et provoquer une réponse immunitaire.

«Beaucoup de gens avaient des réserves» face à cette méthode «qui n'avait pas encore été testée et éprouvée», note le Dr Fauci. «Certains nous ont même critiqués pour cela».

L'alliance Pfizer/BioNTech avait déjà annoncé la semaine dernière un vaccin à 90% efficace contre la COVID-19 s'appuyant sur la même technologie.

De quoi entériner, selon Anthony Fauci, la viabilité de cette dernière.

«Les données parlent d'elles-mêmes», avance-t-il. «Je pense que quand vous avez deux vaccins comme ceux-ci qui ont prouvé être efficaces à plus de 90%», la technologie «n'a plus à faire ses preuves».

«Il reste encore beaucoup de chemin à faire», met cependant en garde le spécialiste, inquiet notamment du nombre de gens réfractaires aux vaccins aux États-Unis, pays le plus touché en valeur absolue par la pandémie de COVID-19.

«Le sentiment anti-vaccin est important dans ce pays. Il faut pouvoir le surmonter et convaincre la population de se faire vacciner, car un vaccin hautement efficace est inutile si personne n'est vacciné».