/news/coronavirus

Fraude PCU: la vigilance est de mise pour les impôts

Les Québécois qui ont été victimes de fraude relativement à la prestation canadienne d’urgence (PCU) devront être plus vigilants qu’à l’habitude lorsque viendra le temps de faire leur prochaine déclaration de revenus.

«Il faut faire très attention. Lorsque vous recevrez votre déclaration de revenus, vérifiez que le gouvernement ne vous impose pas sur ces prestations que vous n’avez pas demandées et qui ont vraisemblablement été données à quelqu’un d’autre», explique notre journaliste spécialisé en économie, Pierre-Olivier Zappa.

Au Québec, des centaines de personnes ont été victimes de fraude depuis le début de la pandémie de COVID-19. Pour savoir si vous êtes l’une d’entre elles, il est possible de le savoir en consultant l’historique des paiements sur le site internet de l’Agence du revenu du Canada (ARC).

Une trousse de prélèvements de sang légitime 

Nombreux citoyens ont reçu par la poste une trousse qui leur demande de faire un prélèvement de sang dans le cadre d’une enquête sur la santé et les anticorps contre la COVID-19.

Si vous vous questionnez sur la légitimité de celle-ci, n’ayez crainte, l’opération est bel et bien réelle.

«[Statistique Canada] tente de savoir combien de Canadiens ont contracté la COVID-19 en développant des anticorps, peut-être à leur insu en étant asymptomatique», précise Pierre-Olivier Zappa.

Bien entendu, la participation est volontaire. Ceux et celles qui ne se sentent pas à l’aise d’y participer n’ont pas à le faire.

Vous avez des préoccupations financières en ces temps de pandémie? Posez vos questions à notre équipe en écrivant à maquestion@tva.ca

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.