/news/coronavirus

Noël, un casse-tête partout dans le monde

TVA Nouvelles

Le Québec n’est pas la seule juridiction dans le monde à se creuser les méninges afin de trouver la solution la plus adéquate possible pour célébrer Noël dans un contexte pandémique.

• À lire aussi: Vers une sortie progressive du confinement en France avant Noël

• À lire aussi: Québec veut éviter les rassemblements dans les centres commerciaux

À un peu plus d’un mois du début de la période des Fêtes, le Québec n’a toujours pas dévoilé son plan de match. Comme plusieurs endroits dans le monde, la province devrait le faire au cours des prochains jours, mais tous les pays n’ont pas la même approche.

Tour d’horizon du casse-tête de Noël ailleurs dans le monde.

France

En France, le gouvernement reconnaît qu’empêcher les réunions de famille pour Noël représente un scénario «insoutenable». «Socialement, les gens n’accepteront pas», disent les autorités.

Le quotidien Le Monde évoquait «un Noël sans grand repas ni mélange des générations» en France. On peut donc se questionner jusqu’où le pays ira pour protéger les aînés, qui sont plus vulnérables au virus.

Face à une légère amélioration sur le front de l'épidémie de COVID-19, le gouvernement français se réunit mercredi pour préparer la sortie du second confinement d'ici Noël, tout en avertissant que la détente sera progressive.

Italie

L’Italie adoptera une approche différente du Québec, puisque le pays mettra de l’avant des règles sanitaires différentes en fonction du niveau d’alerte épidémiologique dans les zones jaunes, oranges et rouges du territoire.

François Legault a déjà indiqué qu’il souhaitait simplifier le plus possible les consignes pour le temps des Fêtes et que les mesures seraient les mêmes partout au Québec. Reste à voir si la santé publique permettra les déplacements entre les régions.

L’Italie donnera la semaine prochaine ses directives concernant les rassemblements familiaux, mais aussi sur les déplacements. Le pays a aussi déjà annoncé que les heures d’ouverture des commerces seront allongées afin d’encourager les Italiens à répartir leur magasinage et ainsi éviter la cohue habituelle du temps des Fêtes.

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, un plan est en préparation pour permettre des rassemblements familiaux limités. On prévoit notamment un allègement des mesures pour une période de cinq jours, à partir du 24 décembre. Le gouvernement encourage également de voyager en voiture plutôt que le transport collectif.

Canada

Chez nous, au Canada, le premier ministre Justin Trudeau est demeuré très prudent, même si ce sont les provinces qui ont le dernier mot quant aux mesures prises. La directrice de santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, a de son côté évoqué la possibilité de ne tenir aucun rassemblement si la tendance se maintient dans certaines provinces où le nombre de cas par habitant est hors de contrôle.

Dans la même catégorie