/news/culture

Un message de votre vedette favorite à petit prix

Raphaël Gendron-Martin | Journal de Montréal

Deux plateformes québécoises ayant sensiblement le même concept sont lancées aujourd’hui même. Inspirées du site américain Cameo, elles proposent toutes deux des messages personnalisés payants livrés par des personnalités connues. Ces lancements simultanés ne sont qu’une coïncidence, assurent les deux équipes de concepteurs.

• À lire aussi: Cameo, l'application qui vous connecte avec votre star favorite

Aux États-Unis, le site Cameo.com connaît un grand succès depuis trois ans. On y retrouve des milliers d’acteurs, d’humoristes, de musiciens et de sportifs qui offrent leurs services au public pour faire des petites vidéos personnalisées.  

Ce n’était qu’une question de temps avant que ce concept inspire des Québécois. Avec la pandémie, deux équipes différentes de concepteurs ont développé en parallèle une version québécoise. Les voici qui arrivent le même jour avec Salu et HeyAllo.

Salu.video est une application conçue notamment par deux comédiens, Olivier Gervais-Courchesne et Olivier Barrette, et deux amis, Alexandre Giguère et Alexandre McGraw. Voyant tous leurs tournages être annulés au printemps, les deux Olivier cherchaient une idée de plateforme qui pourrait à la fois aider financièrement les artistes, mais aussi des œuvres de charité, comme La Fondation des artistes.

Pour un coût moyen de 50 $, qui peut varier selon la popularité de l’artiste, une personne pourra ainsi commander un message personnel de quelques secondes, comme des souhaits d’anniversaire, livré par une vedette. Déjà une soixantaine d’artistes ont confirmé leur participation à Salu, dont Antoine Bertrand, Debbie Lynch-White, Julie Perreault, Michel Barrette et Arnaud Soly.

Du beau et du bien  

De son côté, HeyAllo.com est un site web conçu par trois entrepreneurs expérimentés dans le monde des arts et de la culture, Noémie Desrochers, Véronique Dussault et Joël Dumas. Eux aussi ont vu leurs activités professionnelles réduites à néant avec la pandémie.

Plus d’une cinquantaine d’artistes ont accepté d’être sur HeyAllo, dont Véronique Cloutier, Louis Morissette, Pierre Hébert, Pascale Bussières, Maxim Roy, Jérémy Demay et Élyse Marquis. Une partie du cachet des vidéos sera remise à des œuvres caritatives, dont la Fondation Véro & Louis.

Autant chez Salu qu’HeyAllo, on mentionne n’avoir appris l’existence de l’autre plateforme concurrente que tout dernièrement. Il était alors trop tard pour reculer.

«On a pris toutes nos économies pour ça, dit Olivier Gervais-Courchesne, de Salu. Quand on a entendu parler d’HeyAllo, on s’est dit que ça prouvait que c’était une bonne idée. On pense qu’on peut faire beaucoup de beau et de bien avec cette plateforme-là. Si eux ont les mêmes intentions que nous, c’est juste plus de beau et plus de bien.»

«Si on l’avait su plus tôt qu’eux lançaient Salu, on aurait absolument discuté de s’associer pour faire quelque chose», dit Noémie Desrochers, d’HeyAllo.  

Dans la même catégorie