/news/coronavirus

La Suède ne ferme pas ses écoles

TVA Nouvelles

Pendant que le Québec débat de la durée de la fermeture des écoles pendant les Fêtes, la Suède, elle, n’a jamais fermé ses établissements scolaires depuis de début de la pandémie. 

• À lire aussi: Les rassemblements limités à 8 personnes en Suède

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

La ministre suédoise de l’Éducation a cependant annoncé, hier, que les établissements équivalents aux cégeps auront le droit de fermer et d’offrir l’enseignement à distance ou d’offrir des cours à temps partiel. 

«Mais les écoles primaires et les écoles secondaires vont rester ouvertes jusqu’à ce que les règles changent, mais j’ai l’impression qu’elles vont rester ouvertes comme c’était au début de la crise parce que nous, les enseignants, on est des travailleurs essentiels en Suède», explique Philippe Longchamps, un Québécois qui enseigne en Suède. 

Ce dernier explique que des mesures de distanciation sociale sont mises en place dans les établissements scolaires, mais que le port du masque n’est pas encore recommandé. 

Des cas de COVID ont tout de même été déclarés dans des écoles du pays.

«La réalité c’est que c’est quand même difficile de garder ses distances dans un milieu scolaire, surtout dans les corridors. Il y a eu de mes collègues et certains élèves qui ont eu le virus», affirme M. Longchamps. 

Le bilan de ce pays dont la population se rapproche de celle du Québec (environ 10 millions d’habitants en Suède contre un peu plus de 8 millions dans la province) s’alourdit. 

La santé publique suédoise a d’ailleurs recommandé plus tôt cette semaine de limiter les rassemblements à huit personnes. 

«C’est quand même pas des très grandes recommandations, en fait, c’est très peu contraignant et il s’agit juste de recommandations, c’est aucune interdiction formelle», soutient-il. 

Il ajoute que le gouvernement et l’agence de santé publique misent davantage sur les Suédois «pour prendre leurs responsabilités et faire leur part».