/news/culture

Un film sur la vie de Diane Dufresne

Maxime Demers | Journal de Montréal

Diane Dufresne est « une vraie bête de scène », souligne le scénariste Sylvain Guy.

Photo d'archives

Diane Dufresne est « une vraie bête de scène », souligne le scénariste Sylvain Guy.

Tenez-vous bien, elle arrive... au cinéma ! La vie de Diane Dufresne sera portée au grand écran dans un film produit par Christian Larouche, a appris Le Journal.

L’écriture du scénario a été confiée à Sylvain Guy, l’homme qui a scénarisé les films Louis Cyr et Gallant : Confessions d’un tueur à gages

Joint aux Îles-de-la-Madeleine, où il gère présentement le tournage du prochain film de Ken Scott, Christian Larouche était excité de pouvoir enfin parler de ce projet sur lequel il travaille depuis déjà près de deux ans. 

« C’est un immense défi, parce que Diane Dufresne a tellement marqué le monde de la chanson francophone, autant au Québec qu’en France », a confié le producteur derrière plusieurs gros succès du box-office comme Louis Cyr et Le mirage.

Diane Dufresne avec Claude Dubois, en 1979.

Photo d'archives

Diane Dufresne avec Claude Dubois, en 1979.

« On veut faire un film qui va faire découvrir sa musique à un public plus jeune, mais qui va aussi permettre aux plus vieux de se replonger dans son œuvre. Je pense que les jeunes vont s’apercevoir qu’elle était la Lady Gaga de l’époque, avec ses costumes excentriques et ses mises en scène spectaculaires. »

Selon M. Larouche, Diane Dufresne est emballée à l’idée de voir sa vie racontée au grand écran : « Elle est une fan de cinéma et elle a compris ce qu’on voulait faire avec le film. Je me sens choyé de pouvoir travailler avec une légende vivante comme elle », indique le producteur qui prépare aussi un film sur la vie de Guy Lafleur.

La personne qui réalisera le long métrage et l’actrice qui jouera le rôle de Diane Dufresne n’ont pas encore été choisies.

Spectacles grandioses 

En 1984, lors du spectacle <em>Magie rose</em> au Stade olympique.

Photo d'archives

En 1984, lors du spectacle Magie rose au Stade olympique.

Le film devrait couvrir une bonne partie de la vie de Diane Dufresne : sa jeunesse à Montréal, son séjour à Paris pour étudier le chant et le théâtre, sa rencontre avec Luc Plamondon et François Cousineau, qui lui ont offert ses premiers succès, comme Tiens-toé ben j’arrive ! et J’ai rencontré l’homme de ma vie et son époque Starmania, à la fin des années 1970.

« Son mythique spectacle Magie Rose au Stade olympique, en 1984, devrait être un moment important du film », souligne Christian Larouche. La diva s’était alors produite devant 55 000 spectateurs habillés en rose !

Se décrivant lui-même comme un grand fan de Diane Dufresne, Sylvain Guy n’a pas hésité une seconde quand Christian Larouche lui a proposé d’écrire le scénario du film : « Diane Dufresne est une des plus grandes bêtes de scène de l’histoire de la musique, et pas juste au Québec, insiste-t-il. Des spectacles grandioses comme Top Secret ou J’me mets sur mon 36, on ne voit plus cela aujourd’hui. »

Une image du show <em>J’me mets sur mon 36</em> au Forum de Montréal, en 1980.

Photo d'archives

Une image du show J’me mets sur mon 36 au Forum de Montréal, en 1980.

Sylvain Guy aimerait pouvoir terminer une première version du scénario l’été prochain. Après quoi, Christian Larouche se lancera à la recherche de l’actrice qui aura la difficile mission d’incarner Diane Dufresne à l’écran. Le producteur estime que le budget du film pourrait osciller entre 8 et 10 M$. 

«J’ai produit Gerry [sur la vie du chanteur d’Offenbach, Gerry Boulet] il y a dix ans, et c’était déjà gros. Mais là, je pense que ce projet est encore plus ambitieux que Gerry. On va devoir aller tourner en Europe et reproduire des spectacles avec de grandes foules. Ce sera tout un défi !»

Écoutez la chronique culturelle d’Anaïs Guertain-Lacroix à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio: