/news/coronavirus

«À voir certains commentaires, ce sera catastrophique en janvier»

TVA Nouvelles

Christmas table setting.

Anjelika Gretskaia - stock.adobe.com

Périodes d’isolement avant et après Noël, rassemblement permis pendant seulement quatre jours, jour de l’An sacrifié; acceptez-vous le «contrat moral» proposé par François Legault?

La question, posée sur la page Facebook du Québec Matin, suscite de nombreuses réactions. Certains sont d’accord avec ce «contrat moral», d’autres sont loin de l’être. 

• À lire aussi: Temps des Fêtes: le «contrat moral» ne fait pas l'unanimité

• À lire aussi: Les rassemblements permis du 24 au 27 décembre

«Moi non, je suis désolée mais je travaille du 24 au 29 décembre, donc pour moi le souper de Noël avec mes enfants se fera au jour de l'An. Nous allons être seulement cinq et ça c'est non négociable!!!» -Johanne

«Je n'accepte pas les dates imposées. Travaillant comme inhalothérapeute dans un hôpital, on doit travailler lors d’une des deux fêtes, alors 50% de l'équipe travaille à Noël. J'aurais aimé pouvoir décider quels jours je peux recevoir.» -Nathalie

«Pour cette année, dans les circonstances actuelles et surtout pour protéger ma famille oui. On se reprendra l'année prochaine pour fêter la fin de la pandémie.» -Mathieu

«Oui je suis très d'accord. De toute façon on avait prévu passer les Fêtes entre nous dans la maison ou on vit à trois. On ne veut pas prendre de chance en espérant que les gens vont être soucieux et serons prudents.» -Mario

«Moi j'aurais permis deux jours à Noël, les 24 et 25 décembre, et deux autres jours au Nouvel An, soit le 31 décembre et le 1er janvier. Tous ceux qui travaillent dans les services essentiels auraient pu avoir leur part du petit gâteau et profiter de leurs gens.» -Carole

«J’imagine que c’est sa façon de remercier ses «anges gardiens» qui travaillent à Noël en les privant de voir leur famille au jour de l’An!! #ridicule» - Carl

«Chez nous le congé est au jour de l’An donc pas de Noël pour moi . Je suis très déçue du plan du gouvernement.» -Nathalie

«Moi ça ne me dérange pas, je n’ai jamais fêté Noël.» -JF

«Je l'accepte. Le gouvernement a fait sa part du contrat, à nous de faire la nôtre. Ce n'est pas un bar ouvert, on nous demande de faire un ou deux rassemblements de 10 personnes maximum, pas trois partys par jour pendant quatre jours. À voir certains commentaires ce sera catastrophique en janvier.» - Martin

«C'est certain qu'il va y avoir des chialeux partout, mais mon ado et moi on passe les Fêtes seuls tranquilles avec nos deux chats depuis toujours donc pour nous ça ne change rien. Cette année on fait notre part pour la société. Joyeux Noël et bonne journée!» -Pascale