/news/currentevents

Deux employées de la Commission scolaire Lester-B-.Pearson arrêtées par l’UPAC

Agence QMI

Bloc UPAC

Photo d'archives, Maxime Deland

Deux femmes à l’emploi de la Commission scolaire Lester-B.-Pearson (CSLBP), à Dorval, ont été arrêtées vendredi matin par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) pour leur implication présumée dans un stratagème de fraude. 

Caroline Mastantuono et Christina Mastantuono font face à divers chefs d’accusation, dont abus de confiance, fraude, production de faux documents et usage de faux documents.

Une troisième personne est toujours recherchée dans cette affaire.

Les faits qui sont reprochés au trio se seraient produits de 2014 à 2016.

«Alors qu'elle était directrice du département international de la CSLBP, Caroline Mastantuono, de concert avec une compagnie de recrutement contrôlée par le troisième suspect, a élaboré un stratagème de fraude, de production et d'usage de faux documents qui, au final, aura causé un risque de préjudice financier à la CSLBP en plus de tromper le ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Inclusion dans l'attribution d'autorisations gouvernementales officielles. Christina Mastantuono, en tant qu'employée du département international de la CSLBP, a participé au stratagème», a indiqué l’UPAC dans un communiqué rendu public vendredi midi.

Les deux femmes ont été relâchées sous promesse de comparaître le 20 janvier prochain au palais de justice de Montréal.