/regional/quebec/quebec

EN IMAGES | Voyez le design retenu pour le tramway de Québec

Photo courtoisie

Sobre, élégant et de couleur grise, le futur tramway de Québec doit, en même temps, incarner les thèmes de la modernité et du patrimoine pour être bien intégré au paysage urbain de Québec. 

C’est ce que le maire Labeaume a expliqué, vendredi matin, en dévoilant le design retenu qui devra servir de «guide» lors de l’appel de propositions qui sera lancé bientôt.

Photo courtoisie

«Le thème est celui de la modernité dans la patrimoine. Il faut faire parler le patrimoine en reflétant le paysage urbain sur le véhicule du tramway. Le tramway traversera le paysage pour incarner la modernité dans le patrimoine», a résumé le maire Labeaume en point de presse. 

Pas compliqué  

Il a ajouté «qu’on peut qualifier ce modèle-là de ‘pas compliqué’. Pour ceux qui ont voyagé un peu, ce n’est pas olé-olé. »  

Photo courtoisie

On précise par ailleurs que «la couleur grise, par exemple, ou l’équerre iconographique, se retrouveront ainsi non seulement dans le design extérieur et intérieur du véhicule mais aussi dans les infrastructures du tramway». 

En tout, «trois interprétations» différentes (A, B et C) du design ont été présentées par la firme Morelli designers en collaboration avec Systra Canada. Le maire Labeaume n’a pas exclu de consulter la population sur le modèle final à choisir. Les citoyens pourraient également être mis à contribution pour le choix d’un nom pour le tramway de Québec, a-t-il précisé.  

Photo courtoisie

Insistant sur «côté intemporel au design du tramway», le maire de Québec a expliqué que les images devront servir de «guide et non pas une finalité» à l’occasion de l’appel de propositions qui pourrait être lancé dès la semaine prochaine si le conseil des ministres l’autorise. 

L’idée principale est que le futur tramway ne soit «pas trop futuriste et pas trop dans le passé. Il doit être bien de son temps». Les couleurs stations du tramway seront également à dominante grise.  

Photo courtoisie

Déplorant un retard de quatre mois dans le processus de réalisation du tramway, le maire a insisté sur l’importance d’obtenir l’autorisation gouvernementale «le plus rapidement possible». Il a de nouveau exprimé ses craintes de voir des consortiums présélectionnés revoir leur décision de participer au mégaprojet à cause de ce retard. «Il y a tellement d’argent en jeu», a soufflé Régis Labeaume.   

Interrogé quant au tracé du tramway, le maire Labeaume a affirmé tenir à «l’intégralité» du tracé à l’ouest dont le terminus est situé dans le secteur Le Gendre. Des discussions à ce sujet ont lieu actuellement avec le gouvernement du Québec qui dit vouloir changer le tracé pour mieux desservir les banlieues.