/regional/montreal/montreal

Plus de sécurité près d’un refuge pour itinérants

TVA Nouvelles

La Ville de Montréal et ses partenaires ont finalement présenté jeudi soir un plan d’intervention en cohabitation sociale aux citoyens de l’arrondissement Ville-Marie.

• À lire aussi: Un refuge crée des tensions au centre-ville

• À lire aussi: Le refuge de l'Hôtel Place Dupuis préoccupe des commerçants

Des résidents et commerçants déploraient depuis plusieurs jours le manque de sécurité près du refuge pour itinérants ouvert dans l’Hôtel Place Dupuis.

Les sans-abris devaient en effet attendre de longues heures aux abords de la Place Émilie-Gamelin pour obtenir une chambre dans le refuge.

Ainsi une présence policière accrue, plus d’éclairage ainsi que le présence d’agents de liaison et de sécurité ont été annoncés.

Un système de réservation par carte magnétique va également être mis en place.

Aussi, une brigade d’intervenants sociaux sillonnera les rues situées près du refuge.

«Nous ça nous rassure de voir qu’il y a autant de mesures qui ont été mises de l’avant. C’est certain que ce plan-là n’est pas encore parfait. Il y a encore des éléments à valider», fait savoir Yannick Brouillette de la Société de développement du Village gai de Montréal.

«Mais c’est assurément une bonne nouvelle qu’il y ait un plan déployé en ce moment, car nous en avons bien besoin pour la dynamique sociale du secteur.»