/news/coronavirus

Promoteur de la porno, faux noms et éclosion de la COVID-19

TVA Nouvelles

Le passage d’un promoteur de l’industrie pornographique à Rimouski, dans le Bas-Saint-Laurent, cause tout un mal de tête à la direction régionale de la santé publique qui peine à retrouver les personnes possiblement exposées. 

• À lire aussi: Éclosion au bar La P’tite grenouille de Rimouski

• À lire aussi: Le Québec rapporte 32 décès supplémentaires

Après avoir commencé sa soirée dans un resto-bar très connu de la ville, vendredi dernier, David Hener s’est ensuite rendu au bar La P’tite Grenouille. 

Après la fermeture de l’établissement, la soirée festive se serait poursuivie dans un appartement où la promiscuité aurait été au rendez-vous parmi les convives. 

Plusieurs cas de COVID-19 ont émané de cette soirée et d’autres fêtes qui ont eu lieu dans la région. 

La Santé publique du Bas-Saint-Laurent a toutefois beaucoup de difficultés à retrouver les participants puisque plusieurs d’entre eux ont inscrit un faux nom dans le registre du bar La P’tite Grenouille. 

La direction de La P’tite Grenouille assure que la venue de David Hener au bar n’était pas organisée par elle. 

«On peut confirmer que le monsieur en question s’est présenté de son propre chef en tant que client vers la fin de la soirée. Donc non, en aucun cas c’est un événement commandé par le bar. Il s’est présenté comme un citoyen ordinaire», affirme Steven Guimond Corriveau, copropriétaire de La P’tite Grenouille de Rimouski. 

La direction du bar a décidé de fermer temporairement l’établissement. 

«Bien que nous n’avons pas été́ sollicités afin de fermer nos portes, nous prenons la décision de fermer notre établissement temporairement le temps de laisser la tempête se calmer. Nous souhaitons faire partie de la solution et non du problème. Nous avons fourni nos registres à la santé publique afin d’aider à retracer le plus de gens possible», indique le bar sur sa page Facebook. 

Un appel au dépistage ciblé a été lancé, plus tôt cette semaine, pour les clients qui ont fréquenté le bar les 12, 13 et 14 novembre derniers. 

La région enregistre, vendredi, 19 nouveaux cas de la COVID-19 dont 12 ont été enregistrés dans le secteur de Rimouski. 

«Il y a une recrudescence importante de cas dans une population assez jeune qui a participé au cours de la dernière semaine à de nombreuses activités sociales comme des partys et qui a fréquenté le bar la P'tite Grenouille», réitère le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc.  

Celui-ci demande aux gens ayant pris part à ces rassemblements d’aller se faire dépister.

Si les gens collaborent de plus en plus aux enquêtes épidémiologiques, le Dr Leduc craint tout de même que l’éclosion se propage. 

Les autorités souhaitent briser la chaîne de transmission afin que la région demeure au palier d’alerte orange. 

TVA Nouvelles a tenté de joindre David Hener, mais sans succès.