/regional/saguenay

Saguenay: la police reçoit 10 fois moins d'appels

Simon Philibert

Si les autorités de la santé publique estiment que le problème se trouve actuellement dans les résidences privées, ça ne se reflète pas au Service de police de Saguenay. 

Les rassemblements sont-ils moins nombreux qu'au printemps ou les citoyens dénoncent moins? 

• À lire aussi: Permis ou non pendant les Fêtes? On répond à vos questions

• À lire aussi: Les leçons de la première vague pas apprises partout

La police de la ville de Saguenay affirme recevoir 10 fois moins d’appels que pendant la première vague. Au printemps, les agents recevaient près de 270 appels par semaine, comparativement à moins d’une trentaine actuellement. 

Le porte-parole de la SPVS Luc Tardif mentionne n’avoir reçu aucune commande de la municipalité ou de la Santé publique pour une surveillance accrue sur le territoire de Saguenay. 

Cependant, il mentionne que les policiers sont constamment en mode prévention auprès de la population. 

L’objectif n’est jamais de remettre des constats d’infraction, mais si c’est nécessaire, cela pourrait être fait et il pourrait même y avoir des arrestations afin de s’assurer de faire respecter les mesures.  

Pour le Service de police de Saguenay, avec les données actuelles de la région, il est essentiel d’agir ensemble afin de parvenir à améliorer la situation.