/news/politics

Manifestation pour la régularisation des statuts d’immigration des travailleurs essentiels

Agence QMI

La Coalition pour la régularisation des statuts tiendra samedi un rassemblement à Montréal pour revendiquer l’éligibilité des travailleurs essentiels au programme de régularisation des statuts d’immigration.

Le gouvernement québécois aurait refusé la régularisation des «anges gardiens» en mai dernier, avant d’annoncer la possibilité de réserver pour le personnel soignant un accès au programme fédéral mis en place en août, a fait savoir l’organisation.

Le premier ministre François Legault aurait également indiqué son ouverture à l’élargissement du programme lors d’un échange avec l’ex-députée solidaire Françoise David le 10 novembre dernier, a ajouté la Coalition dans son communiqué.

Cependant, la ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, Nadine Girault, aurait affirmé que ce projet ne serait pas réalisable «à ce stade», est-il précisé.

Marjorie Villefranche, co-porte-parole de la Coalition et directrice de la Maison d’Haïti, est très déçue de la réaction de la ministre.

«Ces personnes méritent le respect et la reconnaissance de la société québécoise pour leur contribution essentielle», a-t-elle affirmé.

La Coalition a réclamé la mise en œuvre du programme pour les personnes respectant les conditions d’admissibilité.

Elle a également exigé la suspension des renvois et des procédures d’asile de ces personnes pendant le traitement de leur demande.

«Si le gouvernement lui-même a défini le service qu’effectuent ces personnes comme essentiel, elles méritent la régularisation de leur statut au même titre que celles et ceux qui étaient en contact direct avec les personnes atteintes de la COVID-19», a ajouté lors de cette annonce le co-porte-parole de la Coalition et directeur général de la TCRI, Stephan Reichhold.