/news/culture

Une exposition d'arts déjoue la pandémie

TVA Nouvelles

La septième édition de la Foire en art actuel de Québec (FAAQ) a trouvé un moyen de faire rayonner ses artistes, et ce, malgré la pandémie.

En effet, la FAAQ a décidé de présenter sa première édition entièrement numérique, ce qui permet de donner une plus grande visibilité aux 25 artistes québécois et canadiens.

«En étant sur le web, les frontières géographiques n’existent plus. Donc, contrairement aux éditions en présentiels, où il fallait être disponibles pour venir à Québec pour venir, c’est maintenant ouvert à l’ensemble du Québec, du Canada, même de l’international», explique la présidente de la FAAQ, Michelle Drapeau.

La foire propose 175 œuvres d’art uniques en plus de 25 capsules audio des participants qui expliquent leur processus de création. 

«Lorsqu’on parcourt les œuvres sur les différentes pages d’artiste, on peut avoir une meilleure idée de tout le travail derrière l’œuvre terminée devant nos yeux.»

Les artistes de la FAAQ voient d’ailleurs d’un bon œil cette présentation exclusivement numérique.

«C’est vraiment une belle opportunité, parce que ça donne de la visibilité à mon travail. Cette année c’est en ligne, donc encore plus de gens auront accès à mon travail», mentionne l’artiste en arts visuels Laurence Belzile.

La FAAQ est présentée sur le web jusqu’au six décembre.