/news/politics

Éric Duhaime se lance à la chefferie du Parti conservateur du Québec

Agence QMI

L’animateur Éric Duhaime a annoncé dimanche qu’il compte se présenter à la chefferie du Parti conservateur du Québec (PCQ).

Éric Duhaime en a profité pour dénoncer les mesures de confinement du gouvernement du Québec pour combattre la COVID-19 qu’il qualifie d’«extrémisme sanitaire».

«Le gouvernement doit adopter une approche équilibrée entre les risques sanitaires et les autres préoccupations sociales et économiques», a précisé le controversé animateur par communiqué.

Celui qui a œuvré au micro de Radio X et du FM93 voudrait que le Parti conservateur du Québec devienne «résolument autonomiste» en misant notamment sur «la défense et à la promotion de la nation québécoise, de sa culture, ainsi que de la langue française au Québec».

Le parti, qui a récolté 1,46 % des voix au dernier scrutin de 2018, doit se doter d'un nouveau chef lors de son prochain congrès en avril prochain.

L'actuel chef du PCQ, Adrien Pouliot, a annoncé son intention de démissionner le 15 octobre dernier. Il a cependant indiqué qu'il demeurera à la tête de la formation politique jusqu'à l'élection de son successeur. Les candidats à la chefferie du PCQ ont jusqu’au 17 décembre pour poser leur candidature.

S’il devient chef, Éric Duhaime tentera de se faire élire comme député à l’Assemblée nationale.

Selon nos informations, il a l’intention de se porter candidat dans la région de Québec.

Ce ne serait alors pas sa première tentative puisqu’il s’était présenté aux élections provinciales de 2003 pour l’Action démocratique du Québec dans Deux-Montagnes. Il avait alors terminé en troisième place dans cette circonscription.

Éric Duhaime est associé à la droite libertarienne, notamment en raison du mouvement Réseau Liberté-Québec qu’il a cofondé.