/news/coronavirus

La COVID-19 ne proviendrait pas du laboratoire de Wuhan

Agence QMI

Un nouveau lot de tests aurait prouvé que le coronavirus à l’origine de la COVID-19 ne proviendrait pas du laboratoire de Wuhan, a affirmé sa directrice cette semaine. 

• À lire aussi: [EN DIRECT] Les derniers développements sur la COVID-19

Shi Zhengli, la virologue chinoise connue sous le nom de « femme chauve-souris », a publié cette semaine dans la revue Nature une mise à jour de ses recherches sorties en février concernant les coronavirus chez les mammifères, a indiqué samedi le South China Morning Post.

Les chercheurs ont effectué de nouveaux tests sur des échantillons sanguins prélevés il y a plus de huit ans sur un groupe de mineurs tombés malades après avoir côtoyé des chauves-souris, a rapporté le média.

« Nous soupçonnions que les patients avaient été infectés par un virus inconnu. Par conséquent, nous avons échantillonné des animaux, dont des chauves-souris, des rats et des musaraignes musqués provenant de la grotte et de ses alentours », est-il précisé dans la mise à jour selon le South China Morning Post.

Les conclusions de ces recherches ont démontré que les caractéristiques génétiques des virus, sur lesquels Shi Zhengli et son équipe travaillaient, n’étaient pas à l’origine de la pandémie actuelle.

La directrice avait été au centre de plusieurs spéculations affirmant que la COVID-19 avait été conçue dans son laboratoire, lors de la fuite d’un virus naturel de chauve-souris.