/finance/homepage

Chantier Davie: un deuxième brise-glace prêt à prendre la mer

Diane Tremblay | Journal de Québec

Photo Diane Tremblay

Le Chantier Davie Canada, à Lévis, a livré lundi matin le deuxième des trois brise-glaces intermédiaires à la Garde côtière canadienne, le NGCC Jean Goodwill

Le navire, qui participera aux opérations de déglaçage, au début de 2021, sera basé à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Les travaux de conversion et de réaménagement, qui comprennent une mise à niveau du système de commande de propulsion, ont été réalisés au chantier de Lévis.  

James Davies, président de Chantier Davie Canada, avec le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, devant le NGCC Jean Goodwill.

Photo Diane Tremblay

James Davies, président de Chantier Davie Canada, avec le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, devant le NGCC Jean Goodwill.

En août 2018, le gouvernement du Canada a accordé au chantier québécois un contrat de 610 M$ pour l’acquisition de trois brise-glaces et les travaux de préparation du premier navire pour la Garde côtière. Le premier des trois brise-glaces, le NGCC Captain Molly Kool, est entré en service à la fin de 2018. Le troisième, le NGCC Vincent Massey devrait se joindre à la flotte en 2021. L’obtention de ce contrat permettra la consolidation de plus de 450 emplois. 

En décembre dernier, le chantier a été préqualifié pour faire partie intégrante de la Stratégie nationale pour la construction navale, ce qui lui assurerait des contrats jusqu’en 2040.