/regional/montreal/montreal

Arrêt forcé de travaux au pont Samuel-De Champlain

TVA Nouvelles

Le consortium chargé du pont Samuel-De Champlain s’expose à des poursuites et une amende de 200 000 dollars en raison de travaux non conformes.

Une équipe de Pêches et Océans Canada est intervenue vendredi dernier pour arrêter le chantier au niveau de la jetée Ouest à L’Île-des-Sœurs en raison de travaux qui généraient un apport de sédiments non contrôlé dans l’eau qui pourraient avoir des effets sur les populations de poisson et leurs habitats.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

«Le promoteur a commis une infraction en vertu de la Loi sur les pêches pour ne pas avoir respecté les conditions d’autorisation émises par Pêches et Océans Canada (MPO) pour effectuer les travaux. De plus, les travaux effectués sont susceptibles d’avoir causé une destruction, une détérioration et une perturbation de l’habitat du poisson», a fait savoir la directrice régionale des communications, Pêches et Océans Canada, Pascale Fortin.

Le ministère dit donc ne pas exclure d’éventuelles poursuites contre le constructeur du nouveau pont.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

Du côté du consortium responsable, Signature sur le Saint-Laurent (SSL), on dit avoir toujours travaillé en respectant les normes de Pêches et Océans Canada et être en train de mettre en place une nouvelle méthode de travail.

«SSL collabore pleinement avec Pêches et Océans Canada dans ce dossier afin de trouver les meilleures solutions pour la protection de l’environnement», explique le porte-parole de SSL, Benoit Chamontin.