/news/society

Distribution de nourriture pour des chiens errants sur la Côte-Nord

Alexandre Cantin | TVA Nouvelles

Des organismes préoccupés par le bien-être des animaux fournissent de la nourriture pour les chiens errants dans des communautés autochtones isolées, près de Schefferville, sur la Côte-Nord. La pandémie a accéléré la malnutrition d’animaux dans ces milieux.

Chaque semaine pendant tout le mois de novembre, l’organisme Humane Society Canada et ses partenaires et commanditaires envoient 500 kg de nourriture pour chien dans les communautés de Matimekush Lac-John et Kawawachikamach.

• À lire aussi: Chats, chiens ou lapins, victimes indirectes du coronavirus

La nourriture est transportée dans les avions nolisés pour le transport des employés de la compagnie minière Tata Steel qui collabore à ce projet.

L'organisme constate que des animaux sont parfois mal nourris, notamment à cause des moyens financiers limités des propriétaires et des problèmes additionnels engendrés par la crise de la COVID-19.

La pandémie n’a fait qu’accélérer l’augmentation des populations de chiens errants.

À cause des restrictions de santé publique, l’organisme Chiots Nordiques ne se rend plus dans les communautés pour ses campagnes de stérilisation qui servent à stabiliser la population canine.

Dans les circonstances, un programme de soutien aux animaux a été lancé en avril dernier et jusqu’ici, environ 20 000 kg de nourriture ont été distribuées auprès d’une douzaine de communautés autochtones à travers le Québec.

«Même en temps normal, on le voit que la malnutrition, surtout en temps froid durant l’hiver, c’est extrêmement présent dans ces populations de chiens-là», a indiqué la porte-parole de Humane Society International Canada, Ewa Demianowicz.

«Il y a des animaux blessés, toutes sortes d'urgences parce que les services vétérinaires sont absents des communautés, a-t-elle ajouté. On essaie de régler au moins ce problème de base qu’est la faim.»

Au cours des prochains mois, l'organisme tentera d'offrir ses services d'aide alimentaire à d’autres communautés qui en font la demande.

Chiots Nordiques souhaite pouvoir reprendre les campagnes de stérilisation et les visites dans les communautés dès le printemps prochain.