/regional/estduquebec/basstlaurent

Le Bas-Saint-Laurent ciblé par le gouvernement

Vanessa Limoges | TVA Nouvelles

Le gouvernement Legault demande à la population de six régions du Québec de «rester à la maison le plus possible» pour freiner la propagation de la COVID-19. Le Bas-Saint-Laurent, où la situation s'est corsée dans les derniers jours, est visé par cet appel à la vigilance.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Le plan des Fêtes est «assez dangereux»

Le Bas-Saint-Laurent compte actuellement quatre éclosions actives toutes situées dans les régions de Rimouski-Neigette et de la Matanie. Le CPE la Trâlée des Prés, l'hôpital de Rimouski, le CHSLD de Matane et deux résidences privées pour personnes aînées sont touchés.

La récente hausse des cas dans la région de Rimouski inquiète des citoyens qui assurent en faire plus pour éviter que le virus ne gagne encore du terrain.

«Je limite mes sorties, j'essaie de ne pas emmener mes enfants à l'épicerie, etc., c'est inquiétant pour l'ensemble de la population que ça se propage comme ça», a lancé une mère de famille de Rimouski.

Plusieurs citoyens ont également indiqué avoir mis leurs plans pour la période des Fêtes sur la glace vu l'incertitude qui plane sur la région.

Des dizaines de nouveaux cas ont été enregistrés dans la région de Rimouski dans les derniers jours.

Mardi, on ne dénombrait que 10 nouveaux cas au Bas-Saint-Laurent.