/news/society

Miser sur les soins à domicile

TVA Nouvelles

Des aînés qui ont vu la situation se détériorer dans les CHSLD et les résidences pour personnes âgées préfèrent rester dans leur maison et militent pour l'accroissement des soins à domicile.

Claire Aubin et Jean-Guy Comtois habitent leur demeure Pointe-aux-Trembles depuis 1962. Il y a quatre ans, l'homme de 90 ans a été hospitalisé pendant six semaines et son état de santé s'est détérioré.

Son épouse de 82 ans a mis les bouchées doubles pour en prendre soin seule, mais en juin dernier, à bout de souffle, elle a finalement demandé l'aide du CLSC, qui lui offre 14 heures de soins et de services chaque semaine et six heures de répit.

Encore aujourd’hui, une infirmière clinicienne vient à eux pour examiner M. Comtois. Le technicien en travail social réévalue régulièrement leur situation.

Il y a quelques mois, ils ont songé à vendre leur maison et aller vivre en RPA, en résidence pour aînés. Ils ont annulé leur projet en voyant ce que les deux soeurs de Mme Aubin vivent actuellement en RPA.

«Étant donné qu'avec la COVID, ils ne doivent pas sortir, ils doivent toujours rester dans leur appartement. Non, moi, j'ai trop besoin d'aller dehors», dit-elle.

Sur le territoire du CIUSSS de l'île de Montréal, plus de 7000 personnes reçoivent des soins à domicile, et près de 3000 uniquement sur le territoire de Pointe-aux-Trembles.

Ce nombre devrait augmenter, car le gouvernement de la CAQ a promis d'investir 1,4 milliard de dollars pour les soins à domicile durant son premier mandat.