/regional/quebec/quebec

Un Carnaval 2021 éclaté, mais sans défilés

Simon Baillargeon | Journal de Québec

Bonhomme convie les Carnavaleux à une édition totalement repensée en raison de la pandémie, cet hiver. Du 5 au 14 février, le Carnaval de Québec s’éclatera plutôt sur sept sites festifs accessibles gratuitement, mais les défilés sont annulés. 

Les quartiers de Limoilou, Saint-Roch, Saint-Sauveur, Montcalm, Saint-Jean-Baptiste, le Vieux-Québec et la place Jean-Béliveau seront le théâtre des activités carnavalesques pour la 67e édition de l’événement. L’immense palais de Bonhomme s’éclate lui aussi et sera plutôt divisé en sept tours de glace «d’envergure» érigées sur les sites des festivités. Les festivaliers n’auront pas besoin de débourser un sou pour y entrer. 

«Pour définir notre Carnaval 2021, on s’est concentré sur ce que constitue son ADN. On est revenu aux bases de sa fondation. Il y a 67 ans, le Carnaval avait été fondé par des gens d’affaires dans une volonté de casser la morosité en période hivernale et stimuler l’économie locale. Cette année, c’est encore plus pertinent et vrai dans le contexte que l’on connaît», expose la directrice générale du Carnaval, Mélanie Raymond. 

Un parcours d’une centaine de sculptures sur neige et sur glace ralliera les différents sites et proposera un jeu interactif sur cellulaire aux visiteurs.