/news/coronavirus

COVID-19: record et état d'urgence à l'Ouest, stable au Québec

Agence QMI

La pandémie a, de nouveau, poursuivi sa progression implacable dans les provinces de l'Ouest, mardi, tandis que le Québec a continué à stagner au sommet de la deuxième vague.

Signe que la pandémie inquiète de plus en plus en Alberta, devenue l'un des pires épicentres de la pandémie au pays avec 1115 cas et 16 décès de plus mardi, le premier ministre Jason Kenney a dû se résoudre à déclencher l'état d'urgence.

La province a notamment interdit les rassemblements intérieurs, en plus d'obliger le port du masque sur les milieux de travail.

«Pour la première fois de l'histoire de notre province, nous venons de dire aux gens qu'ils n'ont pas le droit de recevoir quiconque à la maison, et qu'ils auront des amendes s'ils le font», a déclaré M. Kenney, atterré, lors d'une conférence de presse.

L'Alberta a longuement hésité, ces dernières semaines, à prendre des mesures plus musclées pour lutter contre la pandémie au risque de nuire à l'économie. Cependant, le virus circule maintenant à une vitesse exponentielle dans cette province.

Encore un record

La province voisine de la Colombie-Britannique, elle, a dévoilé un autre record avec 941 nouvelles infections et 10 décès de plus. Il s'agit, de loin, du pire bilan en termes de cas en 24 heures dans cette province depuis le début de la pandémie.

Le Manitoba, avec 476 cas et 12 décès, et la Saskatchewan, avec 175 nouvelles contaminations, ont aussi continué à inquiéter dans l'Ouest.

Stable au centre

La situation est tout autre au Québec où la pandémie demeure, pour le moment, stable. Mardi, 1124 nouvelles infections ont été rapportées, soit un nombre dans la lignée des derniers jours.

Cependant, la Belle Province demeure celle qui affiche le pire taux de mortalité au pays avec 45 décès de plus.

En Ontario, les autorités ont fait état de 1009 cas de plus, un nombre qui a cependant été volontairement abaissé pour compenser des données trop élevées dévoilées lundi.

Par ailleurs, notons la découverte de 37 cas en Nouvelle-Écosse, signe que la seconde cague déferle bel et bien à son tour sur cette province des Maritimes jusqu'ici plutôt épargnée cet automne.

Le Canada a ajouté, mardi, 4894 cas et 97 décès à son bilan, qui se chiffre désormais à 342 444 cas et 11 618 décès.

La situation au Canada: 

Québec: 134 330 cas (6887 décès)

Ontario: 106 510 cas (3519 décès)

Alberta: 49 546 cas (492 décès)

Colombie-Britannique: 28 348 cas (358 décès)

Manitoba: 14 558 cas (248 décès)

Saskatchewan: 6883 cas (37 décès)

Nouvelle-Écosse: 1227 cas (65 décès)

Nouveau-Brunswick: 450 cas (7 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 323 cas (4 décès)

Nunavut: 132 cas

Île-du-Prince-Édouard: 69 cas

Yukon: 39 cas (1 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 15 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 342 444 cas (11 618 décès)