/regional/montreal/montreal

Les trois quarts des étudiants étrangers inscrits en anglais

Marie-Lise Mormina | Bureau d'enquête

Les trois quarts des étudiants internationaux du réseau collégial montréalais ont choisi d’étudier en anglais, selon des données du ministère de l’Éducation obtenues par notre Bureau d’enquête.

Le collège Dawson, situé au centre-ville de Montréal, accueille 571 étudiants étrangers qui suivent des cours en anglais.

Photo Ben Pelosse

Le collège Dawson, situé au centre-ville de Montréal, accueille 571 étudiants étrangers qui suivent des cours en anglais.

Au total, plus de 23 600 étudiants étrangers ont préféré poursuivre leurs études collégiales dans la langue de Shakespeare à Montréal, en 2019-2020. 

La métropole québécoise a pu compter 31 390 étudiants d’ailleurs lors de la dernière année scolaire, en additionnant les réseaux public et privé. 

Les données obtenues par les ministères de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ne permettent pas de connaître la langue maternelle de ces jeunes. 

Dans les dernières semaines, un dossier sur la langue de notre Bureau d’enquête a fait beaucoup réagir. Nous révélions que la moitié des commerces visités au centre-ville de Montréal offrait un accueil en anglais seulement.

Certains experts avaient établi un lien entre la prédominance de l’anglais et la présence d’étudiants anglophones, qui souvent travaillent dans des commerces de proximité.

Des propriétaires de boutiques et restaurants avaient souligné qu’en raison de la pénurie de main-d’œuvre, il peut être difficile de trouver des candidats qui parlent français.

Milieux de travail anglophones  

Sur les 33 établissements recensés par le ministère qui offrent des programmes d’étude en anglais, beaucoup sont situés au centre-ville de Montréal ou tout près, comme le Collège Dawson et le Collège LaSalle.

Et même dans les 28 établissements considérés 100 % francophones aux yeux du ministère, l’anglais demeure présent. 

Par exemple, l’école Rubika, spécialisée dans l’industrie du jeu vidéo et du design, reconnaît l’importance de la langue anglaise dans son domaine. 

Une de ses représentantes nous a indiqué que dans un cadre scolaire, il peut y avoir des cours et/ou des ateliers qui laissent place à l’anglais.

Hier, le gouvernement Legault a envoyé des messages contradictoires sur la possibilité d’étendre la loi 101 aux établissements d’enseignement collégial (voir autre texte ci-contre).

Pas d’obligation  

Les cours de français ne sont pas obligatoires pour les étudiants internationaux. 

Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration mentionne toutefois que « depuis juillet 2019, les jeunes étrangers ont accès gratuitement aux services gouvernementaux de francisation et peuvent recevoir des allocations pour les cours de français en présentiel. »


Nombre d’étudiants internationaux inscrits dans un programme en anglais 

Collège Dawson 571 

Collège LaSalle 3659 

Collège Canada 2615 

Collège des Technologies de l’information 1477 

Collège de gestion, technologie et santé Matrix 3857 

Sur les 61 établissements de niveau collégial à Montréal... 

28 offrent des cours uniquement en français 

8 offrent des cours uniquement en anglais 

25 offrent des cours dans les deux langues  

Source : ministère de l’Éducation