/regional/quebec/quebec

PHOTOS | Voici à quoi ressemblera le projet HUMANITI à Sainte-Foy

Jean-Michel Genois Gagnon | Journal de Québec

Photo courtoisie, COGIR Immobilier

Le promoteur COGIR Immobilier, qui pilotera le projet HUMANITI à Sainte-Foy en remplacement du Phare, a analysé la possibilité d’ériger une tour de 65 étages. Un scénario qui était toutefois «trop ambitieux» pour le marché de Québec. 

«Oui, nous y avons pensé», répond au Journal Stéphane Côté, président de la division des projets majeurs chez COGIR. «Vouloir aller trop haut, c’est plus long à construire et c’est plus coûteux. Si on mettait trop l’accent sur la phase un, cela aurait pu être plus long avant de pouvoir démarrer les autres étapes. C’est pourquoi on a préféré réduire le projet», poursuit-il. 

COGIR présentait mardi à la population sa nouvelle mouture pour le complexe de quatre tours qui sortira de terre sur le site à l’intersection du boulevard Laurier et de l’avenue Lavigerie. Un chantier dont la valeur est maintenant estimée à près d’un milliard de dollars. 

Photo courtoisie, COGIR Immobilier

La tour principale sera d’une hauteur de 53 étages. Le promoteur espère, si tout va bien, commencer les travaux pour cette première de quatre phases à l’automne 2021. Cette étape devrait prendre environ trois ans. 

Le premier édifice devrait héberger 410 unités locatives en plus de deux offres hôtelières, sous deux bannières distinctes. Il y aura également des espaces commerciaux et des espaces de bureaux. 

«On pourrait avoir un hôtel standard ainsi qu’une autre offre avec des chambres plus grandes pour les séjours prolongés. Il s’agirait d’unités avec une petite cuisinette», explique au Journal M. Côté, ajoutant que le projet continuera d’évoluer, au cours des prochains mois. 

«Entre 2000 et 2400 résidents»  

Dans le cas des trois autres tours, l'une sera d’une hauteur de 40 étages, et les deux autres, de 31 étages. Le promoteur dit vouloir s’inspirer de son projet Humaniti Montréal, où «l’humain et son mieux-être sont au cœur de sa conception». Ce quartier vertical devrait accueillir à terme «entre 2000 et 2400 résidents». 

Photo courtoisie, COGIR Immobilier

L’ensemble hébergera deux hôtels d’un total de 200 chambres, 1380 unités locatives, 225 condos, 23 000 pieds carrés d’espace commercial et 295 000 pieds carrés d’espaces de bureaux. Le promoteur espère aussi offrir une salle de spectacle extérieur ainsi que des jardins et des serres. Le stationnement, environ 2000 espaces, sera souterrain.  

Bien que cette offre ne figure pas dans les plans initiaux, COGIR n’écarte pas l’idée d’avoir un jour sur ce site une résidence pour personnes âgées. 

À l’origine, le Groupe Dallaire avait l’ambition de construire sur ce terrain la plus haute tour, d’une hauteur de 65 étages, à l’est de Toronto.  

Photo courtoisie, COGIR Immobilier

Aujourd’hui, le promoteur québécois devrait accompagner COGIR au cours des premières étapes du chantier. À terme, tous les terrains sur le site devraient être vendus au groupe montréalais.   

COGIR espère avoir complété le complexe huit ans après la première pelletée de terre. Sans l’aboutissement du réseau structurant de transport en commun à Sainte-Foy, le promoteur montréalais a toutefois précisé que son projet HUMANITI pourrait ne jamais voir le jour. 

Projet Le Phare              

Le complexe devait comprendre quatre tours, variant de 17 à 65 étages.        

Un projet de 755 M$       

Une salle de spectacle de plusieurs centaines de places       

Une place publique       

Une résidence pour personnes âgées       

Le complexe devait comprendre un hôtel, des bureaux, des commerces, des condos et des appartements       

Un observatoire public       

La superficie du projet était de 3 millions de pieds carrés       

Environ 3000 résidents étaient attendus              

Projet HUMANITI              

Quatre tours, variant de 31 à 53 étages       

Un projet de près de 1 G$       

Une salle de spectacle extérieur        

Superficie de développement de 2 millions de pieds carrés       

Entre 2000 et 2400 résidents attendus       

Le complexe devrait comprendre deux offres hôtelières, des bureaux, des commerces, des condos et des appartements       

Une place publique avec patinoire l’hiver et des plans d’eau l’été             


Des actifs de 850 M$ ici       

La Capitale-Nationale n’est pas une région inconnue pour COGIR Immobilier, qui y détient déjà un portefeuille d’une valeur de plus de 850 M$. Le projet HUMANITI, à Sainte-Foy, sera le plus gros chantier réalisé jusqu’à présent par l’entreprise de Montréal. 

Fondé en 1995, COGIR prévoit construire sur le site anciennement dédié au Phare un complexe de quatre tours, dont la plus haute devrait atteindre 53 étages. Si tout va bien, les travaux devraient débuter à l’automne 2021. 

Dans la grande région de Québec, le groupe immobilier détient 27 propriétés, dont des immeubles résidentiels, des espaces commerciaux ainsi que des résidences pour personnes âgées.  

Selon le site internet de l’organisation, COGIR possède entre autres le Complexe Montserrat, les Appartements Benoit XV, les résidences Jazz et le Domaine de Brugnon, pour ne nommer qu’eux. 

Lors d’une récente entrevue avec Le Journal, le président et chef de la direction, Mathieu Duguay, avait souligné être natif de Québec. 

COGIR, qui compte 4000 employés, assure la gestion de plus de 250 propriétés situées au Québec, en Ontario et aux États-Unis.  

L’entreprise possède plus de 25 000 logements, incluant un réseau de plus de 50 résidences privées pour aînés. Le promoteur a également une division hôtelière et plusieurs résidences pour étudiants.