/news/culture

The Weeknd accuse les Grammy Awards de corruption

Wenn

Aussi étonnant que cela soit, The Weeknd n’a reçu aucune nomination aux Grammy Awards. L’artiste a sorti un nouvel album, After Hours, encensé par la critique, mais qui n’a pas fait mouche chez les membres de la Recording Academy. Pour l’artiste, il y a un problème de corruption au sein de l’institution.

• À lire aussi: Grammys: Beyoncé en tête avec neuf nominations, les femmes à l'honneur

• À lire aussi: Trois nominations aux Grammy pour le Montréalais Kaytranada

«Les Grammys restent corrompus. Vous me devez, ainsi qu’à mes fans et à l’industrie, de la transparence...», a écrit The Weeknd sur Twitter.

Le responsable de la Recording Academy, Harvey Mason, Jr., lui a répondu dans les pages de Variety. Selon lui, il n’y a aucun trucage. The Weeknd a simplement été malchanceux. «Tout revient au corps de votants qui décident. Nous avons huit catégories de nominations à remplir (dans les quatre plus prestigieuses : Meilleur Album, Chanson, Enregistrement et Nouvel Artiste), cinq autres et les votants votent pour leurs préférés. Nous nous penchons dessus chaque année, améliorons et révisons le processus. Nous l’avons fait cette année, l’année dernière et le ferons l’année prochaine. Je ne pense pas que cela puisse être remis en question, honnêtement. Le processus est là pour que nous puissions continuer à gérer l’excellence...», a-t-il déclaré.

Il a ensuite ajouté que les votants sont des professionnels de la musique et qu’ils sont la crème de la crème. «Il y a beaucoup d’artistes. Ils ont posé une oreille critique sur chaque chanson qui s’est retrouvée sur leur bureau – ou bureau virtuel – donc je ne pense pas que cela montre un manque dans le processus. (...) Tous les disques ont le traitement le plus juste qui soit», a confié le responsable de la Recording Academy.