/news/coronavirus

Un résultat de prélèvement en six minutes

TVA Nouvelles

L’entreprise québécoise Aerovirus Technologies croit avoir trouvé la solution pour détecter plus rapidement et à moindres coûts la COVID-19 chez des personnes infectées, et souvent asymptomatiques.

En utilisant des anticorps synthétiques, le laboratoire de Saint-Hyacinthe obtient des résultats en six minutes.

• À lire aussi: Remontée des cas au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Normand Marchand, ingénieur en biotechnologie chez Aerovirus Technologies, a étudié plusieurs virus et se concentre désormais sur la COVID-19. 

À l’aide de l’appareil Aerovirs-1, une machine portable, le spécialiste analyse le contenu de l’échantillon afin de déterminer si les gouttelettes et particules contiennent des traces de la maladie, précisément «l’indice d’infection».

«On tousse sur une languette et on l’introduit dans l’appareil, qui analyse les gouttelettes. En six minutes, il vous dit si le résultat est positif ou négatif.»

La marge d'erreur des examens serait de seulement 2%. L'appareil est portable et peut être utilisé par du personnel non spécialisé.

Développés avec un compagnie américaine, les anticorps synthétiques se greffent au virus et l’éliminent.

«C’est une molécule particulière qui est spécifique à la COVID-19 et s’y accroche. Elle libère un signal-effet. Ç’a été conçu pour s’attaquer spécifiquement au virus.»

Ce projet a été présenté au ministre de la Santé, Christian Dubé, au cours de la dernière semaine. Investissement Québec a offert un financement dans ce projet.

«On vise une certification à la fin de janvier ou en février 2021.»

Voyez le reportage de Harold Gagné dans la vidéo, ci-dessus.