/regional/sherbrooke/estrie

Les cas de COVID-19 augmentent et inquiètent en Estrie

Mélissa Fauteux | TVA Nouvelles

L'Estrie est aux prises avec un nombre quotidien record de cas de la COVID-19. Au total, 116 cas ont été enregistrés depuis mercredi, avec 20 cas provenant d'un réajustement.

Depuis le début de la semaine, la région maintenait un nombre de cas quotidiens relativement bas, soit entre 40 et 60. Si les éclosions de Lac-Mégantic et d'Asbestos sont maîtrisées, c'est maintenant à Sherbrooke que la situation préoccupe les autorités.

Par exemple, au CHSLD privé Vigi Shermont, 22 nouveaux cas ont été détectés en 24 heures. Au total, ce sont donc 32 résidents et 15 employés qui ont contracté le virus.

L'éclosion à l'Université Bishops se poursuit. Depuis mercredi, 14 personnes supplémentaires ont reçu un test positif à la COVID-19. On en compte maintenant 22.

Pour le directeur de la Santé publique de l'Estrie, Dr Alain Poirier, la situation est préoccupante. «Ce n'est pas un beau chiffre, a-t-il dit. Depuis les 102 cas de samedi dernier, ça avait baissé. On avait 60, 40. C'est certain qu'on est dans le rouge à 60, mais on l'est encore plus à 96.»

Éclosion fulgurante à Victoriaville

Pendant ce temps, la résidence pour aînés du Parc linéaire à Victoriaville fait face à une fulgurante éclosion de cas puisque 41 ont été enregistrés en deux jours. Au téléphone, la directrice de la résidence, Sylvie Bergeron, a expliqué qu'un premier cas a été détecté en début de semaine. Un dépistage massif a eu lieu mardi. Un second a été organisé mercredi.

En tout, 232 personnes ont été testées. Au total, 5 employés et 42 résidents ont reçu un résultat positif. Pour aider la résidence, le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec a demandé l'aide de la Croix-Rouge.

Cette éclosion fait dire au maire de Victoriaville, André Bellavance, que les citoyens ne doivent pas baisser la garde.

«Je ne pourrais pas dire que les citoyens ont changé leurs comportements, a-t-il noté. Moi quand je sors à l'épicerie, au magasin, je vois que les gens sont très respectueux des consignes. Cependant, ça peut arriver. Il s'agit d'une seule personne qui un moment donné, ne fait pas nécessairement exprès, mais propage le virus. C'est la raison pour laquelle on doit continuer à être très vigilant.»

Quant au Centre-du-Québec, les autorités ont fait état jeudi de 75 nouveaux cas.