/news/society

Les sentiers plus populaires que jamais au pays

Agence QMI

PHOTO COURTOISIE / LOUIS COUTU / TOURISME LANAUDIÈRE

Les randonnées dans les sentiers ont gagné en popularité depuis le début de la pandémie de COVID-19, avec une augmentation de 50% dans tous les groupes d’âge à l’échelle du pays.

C’est ce qu’a révélé un récent sondage national de la firme Léger, commandé par Sentier transcanadien (STC), un organisme basé à Montréal.

Les Canadiens cherchent à bouger et, surtout, à se changer les idées.

Selon les données dévoilées jeudi, 95% des répondants ont pris d’assaut des sentiers pour améliorer leur santé mentale et leur bien-être. Si l’on ventile les chiffres selon les groupes d’âge, les proportions atteignent 100% chez les 18-24 ans et 97 % chez les 65 ans et plus. Le besoin de garder la forme physique a obtenu sensiblement les mêmes pourcentages.

Trois Canadiens sur quatre ont ainsi dit avoir fréquenté autant ou davantage les sentiers, et 44 % ont indiqué avoir marché plus souvent dans les sentiers.

STC s’occupe du Grand Sentier du Canada qui, avec ses 27 000 kilomètres, est le plus long sentier récréatif du monde.

«Cette confirmation d’un usage accru reflète ce que nous avons observé dans notre réseau, et aussi ce que nos partenaires et gestionnaires de sentiers nous ont rapporté: la fréquentation des sentiers est en hausse dans tout le pays alors que les Canadiens cherchent une alternative à l’isolement social et un havre de paix leur offrant un contact avec la nature», a dit Eleanor McMahon, présidente-directrice générale de Sentier transcanadien, par communiqué.

Le coup de sonde a été mené en ligne auprès d’un échantillon représentatif de 1500 Canadiens adultes ayant le français ou l’anglais comme langue maternelle. Les répondants ont été sélectionnés au hasard parmi le panel virtuel de Léger.