/news/law

Peine d'Alexandre Bissonnette: la communauté musulmane de Québec «déçue»

Nicolas Saillant | Journal de Québec

La communauté musulmane de Québec est «peinée» et «déçue» par la décision de la Cour d’appel du Québec de réduire de 40 à 25 ans la période de détention ferme imposée à l’auteur de l’attaque de la mosquée de Québec. 

• À lire aussi: Bissonnette admissible à la libération conditionnelle après 25 ans

«Nous ne sommes pas convaincus qu’elle [la Cour d’appel] a rendu justice à la hauteur du drame», a réagi le président du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah. Ce dernier a dit s’exprimer au nom du conseil d’administration de la mosquée de Québec et de la communauté musulmane, «ce n’est pas par égoïsme qu’on est déçu».  

Il s’est aussi inquiété que cette décision fasse revivre les événements du 27 janvier 2017 aux familles des victimes, surtout que la cause risque de se poursuivre en Cour suprême du Canada. L’attaque perpétrée par Alexandre Bissonnette a fait 17 orphelins. 

«Les familles nous disent on veut tourner la page», a affirmé M. Benabdallah. Il estime tout de même que la cause doit se rendre devant le plus haut tribunal du pays. «Ce n’est pas le cas d’un individu, c’est un cas sociétal».   

Dans la même catégorie