/news/coronavirus

Québec désigne son «général» pour l’opération de vaccination

Vincent Larin | Agence QMI

Le gouvernement Legault a confié au sous-ministre adjoint à la Santé Jérôme Gagnon la tâche de coordonner l’importante opération de vaccination contre la COVID-19 au Québec.

• À lire aussi: Nouveau sommet de cas au Québec

• À lire aussi: Temps des Fêtes : à chaque individu d’évaluer les risques, dit Québec

• À lire aussi: Maintenant plus de 350 000 cas de COVID-19 au pays

Comme l'a précisé le premier ministre François Legault lors de son point de presse, jeudi, Jérôme Gagnon n’est pas un «gars de l’armée» à l’image du général à la retraite Rick Hillier, recruté par le gouvernement ontarien pour mener l’opération de vaccination dans cette province.

Anciennement directeur général adjoint à la sécurité de l'État au ministère de la Sécurité publique, Jérôme Gagnon a officiellement été nommé au poste de sous-ministre adjoint le 19 octobre dernier.

Celui-ci sera donc chargé de contrôler et de coordonner la distribution et la vaccination avec les différents CIUSSS et CISSS de la province.

Détenteur d’une maîtrise en sciences politiques de l’Université Laval, complétée en 2002, Jérôme Gagnon a également dans sa manche un certificat en études sur le terrorisme à l’Université St Andrews, en Écosse.

Il a aussi complété le programme gouvernemental d'apprentissage du gestionnaire leader de la fonction publique québécoise de l’École nationale d’administration publique.

Il sera assisté dans ses nouvelles fonctions par l’ancien directeur national de santé publique, le Dr Richard Massé. Souvent aperçu aux côtés du Dr Horacio Arruda, le Dr Massé est maintenant son conseiller médical stratégique.

Vaccination prioritaire 

Sans surprise, François Legault a annoncé jeudi que les premières personnes à recevoir le vaccin seront les résidents des CHSLD, les travailleurs de la santé puis les personnes âgées.

Jeudi, le gouvernement fédéral a dit s’attendre à recevoir des vaccins contre la COVID-19 pour vacciner trois millions de Canadiens dans les premiers mois de 2021.

«La seule chose qu'on attend, puis j'ai un appel téléphonique [jeudi] soir avec Justin Trudeau, c'est que le fédéral nous dise quand on va commencer à recevoir les doses puis combien on va en recevoir par semaine», a indiqué François Legault.

«L'espoir est là, mais la bataille n'est pas finie. Il y a encore du monde qui nous tire dessus, actuellement, pour encore quelques mois, et c'est important de respecter les consignes», a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie