/finance/homepage

Vendredi fou: de nouvelles habitudes pour les consommateurs au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Jean-François Tremblay | TVA Nouvelles

Les habitudes des consommateurs semblent avoir changé pour le Vendredi fou dans la zone rouge la plus active au Québec, le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les files d’attente de clients étaient plutôt courtes en matinée, parfois même absentes au centre commercial Place du Royaume, dans l'arrondissement de Chicoutimi, à Saguenay.

Il faut dire que les commerçants s'étaient préparés. Il y avait une douzaine de clients à l’ouverture des portes, à 9 h, devant le Best Buy. La chaîne avait prévu des mesures spéciales. Les clients étaient comptés pour conserver un nombre limité dans le magasin. Ils pouvaient entrer selon la disponibilité des représentants.

Autre exemple, une file d’attente virtuelle a été créée pour le comptoir du service à la clientèle où seulement deux personnes à la fois étaient autorisées. Les consommateurs attendaient dans leur véhicule et recevaient un message quand c’était à leur tour d’être servis. Ils pouvaient alors se présenter en personne au comptoir.

Pour le leader du magasin, Dany Tremblay, la sécurité est non négociable, cette année. «C’est vraiment notre priorité pour la santé de nos clients et de nos employés», a déclaré M. Tremblay à la caméra de TVA Nouvelles.

À la boutique La Galerie du jouet, une douzaine de personnes attendaient à la porte à 10 h pour le Vendredi fou. Le commerce incite ses clients à acheter en ligne et a instauré un service de ramassage à l’auto.

La gérante de la succursale de Place du Royaume, Marie-Ève Noël, a noté que ce n’est pas toujours facile de faire respecter la distance de deux mètres dans le magasin, mais que les consommateurs collaboraient.

Chez Sports Experts, où on tient également une promotion pour le Vendredi fou, le respect des règles sanitaires se passait bien. La copropriétaire, Mélanie Turcotte, a observé que le nombre de commandes en ligne et au téléphone avait augmenté dans les derniers jours. L’échelonnement de la promotion sur une plus grande période aide aussi dans le contexte actuel.