/finance/homepage

Vendredi fou: pas de longues files d'attente en Mauricie

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

Pandémie ou pas, les chasseurs d'aubaines n'ont pas voulu manquer les soldes du Vendredi fou en Mauricie. Mais cette année, il n'y avait pas de files à l'extérieur dans la région comme c'est habituellement le cas.

La santé publique avait levé le drapeau rouge: la désinfection des mains, le port du masque et la distanciation physique sont plus importants que jamais. Luc Mongrain de la police de Trois-Rivières confirme que les patrouilleurs ont fait quelques visites surprises dans les commerces.

«Surveiller l'achalandage, les possibles files d'attente et l'affluence intérieure. Jusqu'à maintenant aucun constat d'infraction n'a été donné», a-t-il dit à TVA Nouvelles.

Question de ne pas être pris de court, certains commerçants ont pris les grands moyens pour éviter les longues files d'attente. C'est le cas chez Sports Experts. «Normalement, on avait un rabais de 8 h à 13 h le vendredi, a expliqué le propriétaire, Georges Brunelle. Tout le monde arrivait en même temps. On a étiré ça jusqu'au lundi. On a moins de monde. Il devait y avoir certainement trois à quatre fois plus de monde l'année passée.»

Cette année, les analystes de la vente au détail s'attendaient à ce que la majorité des ventes soient faites en ligne: les chiffres leur donneront probablement raison.

Selon le Conseil canadien du commerce de détail, 44 % des Québécois avaient l'intention de se rendre en magasin pour cette journée du Vendredi fou.